L’application Messenger demande désormais de créer un code PIN, dans le cadre d’une mise à niveau de la messagerie instantanée. Ce code PIN sert à synchroniser l’historique des messages entre les différents appareils qu’une personne utilise.

Il y a du changement dans Messenger. Depuis le début de l’année 2024, des internautes voient une demande inattendue en lançant la messagerie, que ce soit sur l’ordinateur ou avec l’application. Peut-être en faites-vous partie : si c’est le cas, Messenger a dû vous inviter à « configurer une façon d’accéder à votre historique des discussions. »

C’est quoi, ce code PIN sur Messenger ?

mise à niveau messenger
La mise à niveau de Messenger sur l’appli. // Source : Capture d’écran

On y apprend que cette configuration est requise dans le cadre d’une mise à niveau de l’application. Dès lors, indique Messenger, « l’accès à l’historique des discussions change ». Les internautes sont donc invités à créer un code PIN à six chiffres. C’est avec lui que les internautes pourront retrouver les discussions d’un appareil à l’autre.

Il est possible de repousser la création de ce code, en cliquant sur la croix de fermeture de la fenêtre. Cependant, elle est appelée à revenir. Si vous ne configurez pas le code ou que vous ne vous en servez pas, vous pourrez quand même accéder à Messenger, mais l’historique des discussions ne sera pas entièrement disponible.

L’apparition de ce code PIN a été évoquée le 6 décembre 2023 lors d’une actualité concernant le lancement par défaut du chiffrement de bout en bout sur Messenger. En toute fin d’article, écrit par Loredana Crisan, la vice-présidente chez Meta en charge de la messagerie instantanée, il était expliqué :

« Lorsque vos tchats seront mis à niveau, vous serez invité à configurer une méthode de récupération, telle qu’un code PIN, afin de pouvoir restaurer vos messages en cas de perte, de changement ou d’ajout d’appareil ». Il s’agit d’un passage obligé, lit-on entre les lignes, en raison de la mise en place d’une méthode de stockage sécurisée.

Le chiffrement des messages de bout en bout est un procédé dont le but est d’empêcher un tiers extérieur d’accéder au contenu des échanges. Seules les personnes prévues dans la conversation doivent pouvoir afficher les textes et les fichiers. WhatsApp, par exemple, fournit du chiffrement de bout en bout. Pour Messenger, c’était optionnel jusqu’à il y a peu.

Synchroniser son historique sur Messenger

La mise à jour évoquée par Messenger inclut le chiffrement de l’historique des messages avec Secure Storage (« stockage sécurisé »). Le protocole en jeu, appelé Labyrinth, fait l’objet d’un document technique. Il traite du stockage sécurisé pour les messageries proposant des conversations ordonnées chronologiquement.

Si vous n’avez pas encore reçu ce message, ce n’est pas anormal : « tout le monde ne bénéficiera pas immédiatement du chiffrement de bout en bout par défaut », prévenait Loredana Crisan, car il y a plus d’un milliard de personnes. Le déploiement mondial prendra plusieurs mois. En clair, rien d’alarmant si rien n’arrive en janvier.

Source : Capture d'écran
Pour éviter d’avoir à rentrer à chaque fois le code PIN, il y a une fonction de mémorisation. // Source : Capture d’écran

Une fois le code PIN configuré, vous pourrez synchroniser l’historique des discussions. Lorsque vous vous connecterez à Messenger depuis un autre appareil (par exemple, votre PC de bureau ou l’ordinateur du domicile), il vous sera demandé si vous souhaitez vous souvenir du navigateur, afin d’accéder automatiquement à l’historique.

Bien entendu, pour se souvenir du navigateur web, vous devrez renseigner le code PIN que vous aurez choisi préalablement. Dans ce cas, vous aurez une notification envoyée sur le smartphone déjà rattaché à votre compte. Là encore, si vous ne vous souvenez pas de votre PIN ou que la notification ne vient pas, vous pourrez continuer sans synchroniser.

Source : Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !