iOS 17.3 introduit un nouveau mode nommé « Protection en cas de vol de l’appareil ». Il rend la reconnaissance faciale obligatoire pour effectuer des tâches sensibles, comme la réinitialisation d’un iPhone ou l’accès aux mots de passe.

Voler un iPhone en 2024 n’a pas grand intérêt. La plupart du temps, grâce à la fonction Localiser, les voleurs ne peuvent rien faire du produit qu’ils viennent de dérober. La réinitialisation est impossible, certaines pièces sont invendables et Apple peut désactiver l’appareil à distance… C’est pour cette raison que des voleurs optent pour de nouvelles techniques depuis plusieurs mois.

Dans une enquête publiée en avril 2023, le Wall Street Journal dévoilait que des malfrats ont développé une méthode plus aboutie pour voler un iPhone. Ils ciblent une personne, l’observent plusieurs minutes, notent son code puis lui volent son téléphone. Grâce à cette méthode, ils peuvent la déconnecter de son compte iCloud (un code suffit) et accéder à ses mots de passe ou à Apple Pay. Un bon moyen de rentabiliser un vol, sans avoir à lutter contre le verrouillage iCloud.

Avec iOS 17.3, une mise à jour publiée le 22 janvier, Apple s’adresse à ce problème. Un nouveau réglage optionnel nommé « Protection en cas de vol de l’appareil » (Stolen Device Protection) rend le code inutile dans certaines circonstances. Il faut impérativement l’activer.

Comment activer le mode anti-vol de l’iPhone ?

Étrangement, le nouveau mode « Protection en cas de vol de l’appareil » n’est pas activé par défaut. Pour en bénéficier, il faut :

  • Se rendre dans l’application Réglages.
  • Choisir Face ID et code et s’authentifier.
  • Activer l’option Protection en cas de vol de l’appareil.
Une fois le mode protection activé, il est impossible d'effectuer plusieurs tâches sans Face ID.
Une fois le mode protection activé, il est impossible d’effectuer plusieurs tâches sans Face ID. // Source : Numerama

Ce que change cette nouvelle protection

Quel est l’intérêt de cette nouvelle option ? Le mode protection a deux objectifs. Il rend le code moins important que la reconnaissance faciale (ou l’empreinte digitale sur l’iPhone SE) et force à un délai d’une heure pour effectuer certaines tâches, comme la réinitialisation d’un appareil. Pour aller plus vite, il faut impérativement être chez soi. Partout ailleurs, le visage et l’attente d’une heure sont obligatoires, ce qui permet au propriétaire de l’iPhone volé d’avoir le temps d’agir.

Parmi les réglages concernés par ces changements, il y a :

  • Le changement de mot de passe iCloud, pour désactiver Localiser mon iPhone, nécessite deux déverrouillages Face ID à une heure d’intervalle.
  • Pour désactiver Localiser mon iPhone, il faut deux scans Face ID. Une première fois lors de la demande, une seconde fois une heure après.
  • Pour ajouter un nouveau visage Face ID ou désactiver l’option, il faut aussi impérativement scanner son visage déjà enregistré deux fois.
  • Pour accéder au gestionnaire de mots de passe, le code n’est désormais plus une option. Il n’y a que Face ID ou Touch ID qui permet d’y accéder.

Autre nouveauté d’iOS 17.3 : l’introduction des playlists collaboratives d’Apple Music. Le reste de cette mise à jour est assez dérisoire, alors qu’Apple prépare progressivement son système pour le Vision Pro.

Source : Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !