La nouvelle version de l’androïde Optimus Gen 2, un robot fabriqué par Tesla, est dotée de facultés supplémentaires. Il a un meilleur équilibre, il se déplace plus vite et manipule avec délicatesse des objets fragiles.

C’est l’une des images qui restera sans doute longtemps dans les esprits. Le robot humanoïde construit par Tesla est maintenant en mesure d’effectuer des squats. Une nouvelle vidéo partagée sur X (ex-Twitter) par le compte officiel Tesla Optimus, le 13 décembre, montre en effet l’androïde exécuter quelques mouvements de fitness. Mais pas seulement.

L’engin a bénéficié de nouvelles facultés par rapport à la précédente version datée du mois de mars 2023 — ainsi qu’un relooking. Suffisamment, en tout cas, pour que la vidéo promotionnelle en parle comme la deuxième génération d’Optimus (Optimus Gen 2). Rétroactivement, le robot présenté ce printemps est désormais appelé Optimus Gen 1.

main optimus
De nouvelles mains pour Optimus Gen 2. // Source : Tesla

Que fait le robot Optimus Gen 2 de Tesla ?

Qu’inclut cet Optimus Gen 2 ? Des capteurs et des actionneurs conçus par Tesla, une diminution de la masse générale de l’engin de 10 kg, une vitesse de marche plus rapide de 30 % par rapport à Gen 1, mais aussi un équilibre amélioré. C’est ce qui lui permet de fléchir les genoux et de se relever sans tomber — il tend les bras comme un humain pour garder le contrôle, par exemple.

L’entreprise pointe également un travail spécifique au niveau des mains : celles-ci ont gagné en liberté de mouvement, avec des degrés de liberté accrus (Tesla en cite onze). Ces nouvelles mains incluent aussi une détection tactile sur chaque doigt, qui aide le robot à contrôler sa force. On le voit délicatement manipuler un œuf sans l’écraser maladroitement.

D’autres améliorations sont mentionnées au fil de la vidéo : les pieds robotiques suivent la géométrie des pieds humains, avec des orteils articulés. Le cou a deux degrés de liberté. Est également citée la détection de la force au niveau des pieds. Plus trivial, Optimus Gen 2 a également un design révisé, avec qui cache encore plus ses entrailles mécaniques.

Cette nouvelle vidéo est de prime abord impressionnante et suggère que le groupe a fait des progrès notables depuis Optimus Gen 1 et le prototype de septembre 2022, surnommé Bumblebee. D’ailleurs, l’Optimus Gen 2 danse en fin de vidéo. Une performance toutefois à relativiser : seul le haut du corps bouge vraiment. Il n’y a aucun vrai pas de danse. Le robot reste sur place.

Il faut garder en tête qu’il s’agit d’une vidéo préparée et montée par Tesla. On ignore si le groupe a dû enchaîner les prises pour que exécuter parfaitement les gestes du robot. On sait que les entreprises peuvent être tentées de montrer des produits sous leur meilleur jour, sans que cela reflète forcément le réel. Une démonstration en direct sur scène serait plus convaincante.

Si Tesla prétend avoir atteint un nouveau seuil en robotique, il demeure encore en retrait parmi les pointures, à l’image de Boston Dynamics. L’un de ses robots avait déjà réalisé une sorte de squat sauté dès 2018. En 2020, une chorégraphie avait été mise en place, incluant des pas de danse, des sauts, des courses, des inclinaisons et des gestes d’équilibriste.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.