Afin de terminer l'année sur une note un peu plus joyeuse, Boston Dynamics a publié une vidéo montrant ses robots en train de danser. Le modèle Atlas, bipède, mériterait sa place dans l'émission Danse avec les Stars.

Si vous nourrissez un complexe au niveau des arts de la danse, ne regardez pas la dernière vidéo de Boston Dynamics. Dans un clip publié le 29 décembre sur YouTube, l’entreprise spécialisée dans la robotique, récemment acquise par Hyundai, montre ses robots en train de danser sur la musique Do You Love Me ?. La fluidité avec laquelle les pas sont exécutés est impressionnante. Au passage, la chanson choisie est un message pour celles et ceux qui seraient effrayés par l’idée de voir des robots prendre notre place.

Dans cet exercice, le plus doué est sans conteste le modèle Atlas, bipède. Mais le chien-robot Spot, visiblement spécialiste de la danse classique, et le robot Handle, l’équilibriste équipé de deux roues, s’en sortent eux-aussi avec les honneurs. Les inventions de Boston Dynamics réussissent même l’épreuve de la coordination avec brio. Les voilà parés pour l’émission Danse avec les Stars.

Les robots dansants de Boston Dynamics // Source : Capture d’écran YouTube

Boston Dynamics vous souhaite une heureuse année 2021

Pour Boston Dynamics, cette vidéo à connotation festive est d’abord l’occasion de souhaiter une bonne année 2021 à tout le monde — « une année qui sera plus joyeuse », espère la firme. Elle est aussi un moyen de montrer ses avancées technologiques. Aujourd’hui, ses robots sont donc capables de réaliser des mouvements hyper fins et complexes, sur le haut comme sur le bas du corps. Ce n’est pas la première fois que l’entreprise montre un robot en train de danser : en 2018, Spot, que l’on peut acquérir pour la coquette somme de 74 500 dollars, avait déjà montré ses talents. Cette nouvelle vidéo permet d’apprécier les évolutions réalisées en deux ans. 

Impressionné par la séquence, Elon Musk n’a pas manqué de saluer Boston Dynamics. « Ce n’est pas un film d’animation », applaudit le patron de Tesla dans un tweet publié le 29 décembre — une manière sobre de reconnaître les avancées réalisées par Boston Dynamics dans le domaine de la robotique.

Pour le moment, les évolutions tardent simplement à se matérialiser en usages concrets, que ce soit pour le privé ou le public. Pour preuve, en moins de dix ans, Boston Dynamics a déjà changé trois fois de propriétaire. Après Google et SoftBank, c’est au tour de Hyundai de trouver de vrais débouchés à ces robots très agiles.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo