Depuis le 6 décembre, Google propose une version actualisée de Bard propulsée par Gemini Pro, son nouveau modèle de langage annoncé comme supérieur à GPT-4 d’OpenAI. Gemini Pro est disponible dans 170 pays… mais la France n’en fait pas partie.

Un air de déjà-vu ? Au lancement de Bard en mai 2023, Google avait décidé d’écarter la France. La raison ? La législation européenne, qui l’avait contraint à adapter son chatbot au RGPD, pour que les États membres soient maîtres de l’utilisation de leurs données. Il avait fallu attendre le 13 juillet pour voir débarquer Google Bard dans l’Union européenne, soit près de deux mois.

Le 6 décembre, Google a annoncé Gemini, son nouveau super modèle de langage multimodal conçu pour transformer l’entreprise. Gemini est présenté comme supérieur à GPT-4 d’OpenAI, peut commenter ce qu’on lui montre en temps réel et devrait être intégré, à terme, à tous les produits de Google. « Le début d’une ère » selon Google, qui commence par une intégration de Gemini Pro, le modèle intermédiaire, à Bard. Google reconnaît en somme que Bard n’a jamais été un bon rival de ChatGPT, mais Gemini va lui permettre de rattraper son retard.

Dans un premier temps, Gemini ne parle qu’anglais. Google indique cependant qu’il est disponible dans 170 pays, ce qui pouvait laisser supposer qu’il marcherait dans tous les pays où Bard est disponible. Pourtant, dans la fameuse liste des 170, il n’y a aucun pays de l’Union européenne.

Gemini en France, ce sera sans doute pour 2024

Pour en avoir le cœur, nous avons testé deux configurations :

Sans VPN, nous avons demandé à Google Bard quel modèle de langage il utilise (« What LLM are you using? »). Première observation : le logo de Bard affiche désormais l’inscription « PaLM 2 » en dessous de son icône. Il s’agit du modèle de langage dérivé de LaMDA, le « prédécesseur » de Gemini. Dans sa réponse, Google Bard ne répond pas vraiment. Quand on insiste, il indique alors qu’il utilise Gemini Pro, puis se ravise, en expliquant s’être trompé… Une nouvelle hallucination caractéristique de Bard.

Bard en France n'utilise pas encore Gemini.
Bard en France n’utilise pas encore Gemini. // Source : Numerama

Même question avec un VPN configuré aux États-Unis. Nous demandons à Google Bard son modèle de langage (« What LLM are you using? »). Le logo de Bard n’affiche plus PaLM 2 et le chatbot fait des blagues, par exemple en écrivant « LOL, I got it wrong earlier today » (LOL, je me suis trompé plus tôt). En poussant notre question, nous arrivons à lui faire dire qu’il utilise parfois LaMDA pour des questions simples, mais qu’il switche sur Gemini Pro dès qu’il doit être créatif. Bard ne semble pas avoir parfaitement implémenté son changement de modèle de langage, mais il semble bien avoir pivoté vers Gemini Pro ici.

Avec un VPN, Bard a accès à Gemini Pro.
Avec un VPN, Bard a accès à Gemini Pro. // Source : Numerama

Quand est-ce que Gemini Pro sera disponible en France ? Bard parle de « début 2024 », alors que le communiqué de Google indique « dans le futur proche ». Il faut sans doute s’habituer à cette nouvelle donne : les services web arriveront sans doute souvent en retard dans l’Union européenne. Mais Google ne devrait pas trop tarder à déployer Gemini en France.

En 2024, le géant du web prépare d’ailleurs une version améliorée de Bard, nommée Bard Advanced, avec un accès à Gemini Ultra, son modèle de langage capable de voir et d’entendre. Certaines rumeurs la présentent comme un futur abonnement payant, mais Google n’a rien dit qui va dans ce sens.

Pour suivre au plus près les développements de l’IA, abonnez-vous donc à la newsletter gratuite de Numerama, Artificielles. Son contenu est d’abord rédigé par ChatGPT, puis vérifié par la rédaction !


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !