Google a annoncé son nouveau modèle d’IA, Gemini, le 6 décembre. Dès à présent, le Pixel 8 Pro y a droit. De quoi rendre vos photos et vos vidéos inratables, et vous faire gagner toujours plus de temps.

On le disait début octobre, lors de la présentation du Pixel 8 et du Pixel 8 Pro : la nouvelle gamme des smartphones de Google est la première de l’ère de l’intelligence artificielle. L’annonce du 6 décembre de l’entreprise américaine conforte un peu plus cette impression : l’avenir du Pixel va s’écrire avec l’IA, et Gemini va lui permettre de franchir un cap supplémentaire.

Conçu en interne par la firme de Mountain View, Gemini est un tout nouveau modèle de traitement automatique du langage. Il a été développé pour que Google revienne dans la course face à l’inévitable ChatGPT d’OpenAI (qui, lui, utilise le modèle GPT-4). Selon Google, il fait plus que cela : il dépasse ChatGPT dans plusieurs critères d’évaluation.

Et le groupe est déterminé à déployer Gemini partout.

Gemini se déploie dans le Pixel 8 Pro

Partout, avec en priorité un déploiement sur son smartphone le plus haut de gamme en 2023 (lire notre test du Google Pixel 8 Pro). Google a prévu une version spéciale de son nouveau modèle d’intelligence artificielle, pour qu’il puisse fonctionner dans un téléphone — qui a des limitations évidentes en termes de capacité de calcul et d’autonomie.

Ce modèle s’appelle Gemini Nano (les deux autres sont Gemini Pro et Gemini Ultra). Il est le plus petit en taille, mais il est adapté à un usage en mobilité, hors ligne, sans recourir aux serveurs du groupe. Sur le Pixel 8 Pro, qui est le téléphone servi en priorité par Google dans le cadre du déploiement de Gemini Nano, il va reposer sur la puce Tensor G3.

L’arrivée de Gemini Nano sur le Pixel 8 Pro est effective dès le 6 décembre. Selon Google, cette association entre le modèle d’IA et la puce Tensor G3 autorisent de nouvelles options d’utilisation. En particulier, il y a une fonction « Résumer » dans l’application Enregistreur et une autre qui fournit des « réponses suggérées » dans l’application Gboard.

Google Pixel 8 Pro // Source : Thomas Ancelle / Numerama
Google Pixel 8 Pro // Source : Thomas Ancelle / Numerama

Les descriptions des deux fonctions disent exactement ce qu’elles font : la première synthétise des conversations enregistrées, entretiens, présentations et autres, pour aller à l’essentiel. La seconde imagine des réponses en fonction des messages que vous recevez — que Gemini Nano doit forcément lire, pour en comprendre la teneur. Là aussi, pour gagner du temps.

Cela marche avec WhatsApp, une application très largement utilisée dans le monde — plus de 2 milliards de membres selon la messagerie, filiale de Meta (Facebook). Cependant, tout le monde n’aura pas accès à cette option : il faut, en effet, posséder le Pixel 8 Pro. D’autres applications de messagerie doivent aussi être prises en charge en 2024, selon Google.

Des photos et des vidéos plus jolies sur le Pixel

Les capacités de Gemini s’étendent également au domaine de la photographie et de la vidéo. Parmi les facultés annoncées :

  • des vidéos recalibrées automatiquement. Une option « Video Boost » ajuste la couleur, l’éclairage, la stabilisation et le grain. Cela se fait toutefois en passant par les serveurs de Google, qui doivent récupérer la vidéo pour la passer au crible de ses algorithmes de traitement de l’image.
  • meilleure gestion des vidéos prises la nuit ou en faible luminosité. Cette option « Night Sight » sert à réduire le bruit des vidéos enregistrées dans ce cas de figure, pour faire ressortir davantage de détails et de couleur.
  • des timelapses nocturnes : des vidéos prises en accéléré avec les Pixel 8 et 8 Pro pour mieux capturer les lumières nocturnes sur une longue période.
  • un meilleur éclairage avec le mode portrait. Là encore, l’IA est appelée en refort pour « équilibrer l’éclairage afin de supprimer facilement les ombres trop marquées et améliorer les photos de portrait, qu’elles soient récentes ou anciennes », dixit la firme de Mountain View.
  • un meilleur anti-flou pour obtenir des clichés plus nets, même si le sujet pris en photo a tendance à bouger.

D’autres fonctionnalités sont également à noter : l’outil de nettoyage des papiers et des documents scannés s’améliore, pour retirer numériquement des taches et des saletés visibles à l’écran. Le détail est donné sur le blog de Google. Une partie des nouveautés s’adresse à tout le monde, le reste dépend du type de smartphone que vous avez.

Source : Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !