La marque de luxe Bang & Olufsen propose dans son catalogue une enceinte nomade baptisée Beosound A5 et vendue 1 000 €. Pourquoi ce prix ? Parce que le design est incroyablement beau.

Une enceinte nomade mérite-t-elle un investissement de 1 000 € ? A priori, cela paraît à la fois déraisonnable d’un point de vue purement financier (sauf si on a les moyens) quant à la catégorie de produit. Une enceinte nomade est pensée pour être transportée partout, ce qui veut dire qu’elle va beaucoup subir avec le temps. Dès lors : pourquoi mettre 1 000 € dans un tel objet ? La marque de luxe Bang & Olufsen croit avoir la réponse, avec l’enceinte Beosound A5.

« Une enceinte portable pionnière qui s’aventure sur des terres inexplorées. Acoustiquement et esthétiquement », affiche le site officiel. L’idée directrice derrière la Beosound A5 est d’associer un design exquis à des performances acoustiques dignes de la facture, le tout dans un produit nomade. L’objectif est donc triple, mais n’évitera pas un paradoxe : la Beosound 5 est tellement jolie qu’on n’osera jamais la poser par terre dans son jardin.

En bref

Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Bang & Olufsen
8/10

Bang & Olufsen Beosound A5

Voir la fiche
Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Bang & Olufsen
Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 dans sa teinte plus sombre // Source : Bang & Olufsen

Quand l’enceinte devient un objet de décoration

Deux finitions

La Beosound A5 est disponible en deux finitions. Celle de notre test, à 999 €, ressemble à un panier en osier. Pour 100 € de plus, on peut obtenir une version « Dark Oak », aux teintes plus sombres et au panneau plus discret.

En matière d’esthétique, on dit souvent que la meilleure technologie est celle qui ne se voit pas. Bang & Olufsen applique cette idéologie à la lettre avec la Beosound A5. C’est simple : cette enceinte ne ressemble pas à une enceinte, plutôt à un objet de décoration qu’on serait très fier d’arborer dans un intérieur aux inspirations naturelles. Du papier tissé crée une grille qui masque impeccablement les quatre haut-parleurs et les technologies qui animent la Beosound A5. La structure en aluminium apporte robustesse et look premium, tandis qu’une poignée en chêne massif facilite le transport. Le poids, qui atteint 3,8 kilogrammes, se fait quand même sentir quand on veut la déplacer. De toute façon, le design ne prédispose pas l’enceinte à un périmètre d’utilisation qui irait au-delà de la maison. L’autonomie est donnée pour une dizaine d’heures.

Chaque millimètre transpire le travail bien fait

La Beosound A5, que certains compareront à un panier en osier, est donc d’abord un produit esthétiquement soigné, qui parlera aux amatrices et amateurs de bel objet. Ces finitions ont naturellement un coût qui se répercute sur le prix. Quand on fait l’acquisition d’une Beosound A5, on n’achète pas seulement une enceinte, mais une philosophie. Bang & Olufsen est une marque de luxe qui commercialise des produits raffinés et assument une grille tarifaire largement supérieure à la moyenne. La clientèle le sait, tout comme celle de Ferrari le sait pour les voitures. Si vous n’êtes pas sensible à cette forme d’artisanat, vous pouvez passer votre chemin.

Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les boutons physiques de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 sont au sommet // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Vous l’aurez compris, les 1 000 € réclamés par Bang & Olufsen, s’ils paraissent déraisonnables sur le papier (ils le sont, dans un sens), ne sont pas « volés ». Chaque millimètre transpire le travail bien fait. Par exemple, la grille vient se clipser parfaitement entre les parties inférieure et supérieure en aluminium, sans laisser aucun gap disgracieux. La minutie est de mise, sachant qu’on la retrouve aussi sur le câble d’alimentation, tressé et dont le coloris se marie parfaitement bien à l’enceinte. La partie supérieure accueille des boutons creusés discrètement, lesquels entourent une zone qui permet de recharger son smartphone par induction. C’est vraiment du bel ouvrage, avec une alliance parfaite entre l’art d’intérieur et la technologie.

À noter que la Beosound A5 est pensée pour la modularité, avec des pièces qui peuvent être remplacées facilement (exemple : la grille). Sur son site, Bang & Olufsen évoque une enceinte « conçue pour évoluer », suggérant un investissement sur le très long terme. Elle s’appuie sur la certification IP65, la protégeant contre la poussière et les projections d’eau. Attention quand même : les liquides peuvent endommager les éléments en bois et le tissage papier. Soit ceux qui sont les plus faciles à remplacer.

Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
l’arrière de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

En plus, le son est incroyable

Si la Beosound A5 n’était qu’une jolie enceinte, cela ne suffirait pas à justifier le tarif. Elle se doit aussi de réunir un maximum de technologies. Bang & Olufsen a su le faire et son produit se révèle très polyvalent. Il vous lira de la musique en streaming, en Bluetooth, mais aussi en Wi-Fi. Tous y est : AirPlay 2, Chromecast, Spotify Connect, Tidal Connect, Deezer… On peut aussi faire du multiroom depuis l’application B&O ou encore créer une paire stéréo (si vous avez beaucoup d’argent). On retrouve même un système de calibration acoustique, disponible uniquement quand l’enceinte est branchée (ce qui a du sens). En termes d’intelligence et de fonctionnalités, la Beosound A5 ne manque de rien.

Pensée pour une pièce allant jusqu’à 50 m2, la Beosound A5 se révèle acoustiquement très performante. On sent que Bang & Olufsen maîtrise son sujet et les quatre haut-parleurs embarqués produisent un son d’une justesse intéressante. On est particulièrement impressionné par le rendu des graves, qui forment une belle assise pour le reste du spectacle et s’avèrent très percutants. La signature est globalement neutre (on note un soupçon de chaleur) et la scène sonore est remplie comme il faut — on est même étonné de la largeur qu’elle peut couvrir. La promesse d’un rendu à 360 degrés est globalement tenue, même si la face avant en offre plus que si on se place à l’arrière. Placée au centre d’une table, la Beosound A5 saura faire illusion.

Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les haut-paleurs de la Beosound A5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

En tout cas, on est ravi de constater que, non seulement la Beosound A5 est jolie mais, surtout, elle sonne très bien. La qualité d’écoute saura mettre en avant vos morceaux favoris avec beaucoup de justesse, sans aucune fausse note et avec des transitions naturelles entre les fréquences. Les voix ne sont jamais écrasées et tout semble à sa place, même sur des pistes plus chargées. Néanmoins, il y a quand même un point qui ne plaide pas en faveur de la Beosound A5 : pour son prix, on serait en droit de réclamer une compatibilité avec le format Dolby Atmos — tout au moins en mode sédentaire (quand l’enceinte est branchée). Une Sonos Era 300 le fait… pour deux fois moins cher.

Le verdict

Enceinte Bang & Olufsen Beosound A5 // Source : Bang & Olufsen
8/10

Bang & Olufsen Beosound A5

Voir la fiche

Bang & Olufsen se définit comme une marque de luxe. Par conséquent, elle conçoit et commercialise des produits de luxe, qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Une fois qu’on a dit ça, on peut oublier son tarif exorbitant (1 000 €) et se concentrer sur les qualités de l’enceinte nomade Beosound A5.

Car la Beosound A5 est vraiment un produit remarquable, qui associe deux mondes : celui de la technologie, avec un rendu sonore vraiment très convaincant et des fonctionnalités à la pointe, et celui du design, avec un objet joli aux finitions irréprochables. La Beosound A5 se destine donc aux personnes fortunées qui ont des considérations esthétiques pour tout ce qu’elles achètent.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.