Sobrement appelé « Commande intelligente de climatiseur », le nouvel objet connecté de Netatmo se destine aux personnes qui souhaitent contrôler leurs climatiseurs avec une application ou leur voix, sans avoir à tout changer. Son principal avantage sur la concurrence : un émetteur infrarouge omnidirectionnel.

L’été arrive, un nouveau produit de Netatmo aussi. L’entreprise française, propriété du groupe Legrand, est surtout connue pour son thermostat connecté aujourd’hui. Demain, elle espère que les Français lui feront confiance pour rafraîchir leur appartement ou leur maison.

À 119,99 euros l’unité ou 199,99 euros la paire, Netatmo lance ce 11 mai 2023 la « Commande intelligente de climatiseur », ou « Smart AC Controller » en anglais. Ce nouvel objet connecté est capable d’imiter la télécommande de votre climatiseur pour le contrôler, tout en mesurant la température d’une pièce pour adapter automatiquement les commandes du climatiseur. L’objectif est bien entendu d’optimiser sa consommation énergétique, tout en réduisant le risque d’un air trop froid ou pas assez froid.

Comment fonctionne la commande intelligente de climatiseur de Netatmo ?

L’objet de Netatmo prend la forme d’un petit boîtier. Il doit être relié au courant en permanence (via un câble Micro USB), tout en se trouvant dans un rayon de 10 mètres autour du climatiseur qu’il doit contrôler (il en faut un par climatiseur).

À la première configuration, Netatmo demande à son utilisateur d’appuyer sur les boutons de sa télécommande. Cela permet au produit d’identifier le modèle du climatiseur qu’il doit piloter afin d’imiter les signaux infrarouges de sa télécommande. Ensuite accrochée au mur ou posée sur une table, la commande intelligente de climatiseur de Netatmo peut envoyer des instructions au climatiseur.

Le boîtier de Netatmo peut aussi contrôler les climatiseurs portables. // Source : Netatmo
Le boîtier de Netatmo peut aussi contrôler les climatiseurs portables. // Source : Netatmo

Depuis l’application Home+Control de Legrand, mais aussi Apple Maison, Google Home et Amazon Alexa, il est possible de choisir une température, de faire varier l’intensité de la ventilation, de faire osciller l’appareil ou de consulter l’historique de la température et de l’humidité de la pièce, mesurées grâce au capteur. Le tout est évidemment contrôlable à la voix, pour demander à Siri d’éteindre le climatiseur par exemple.

Évidemment, l’autre intérêt du produit est de créer des automatisations. Extinction automatique quand il n’y a personne à la maison, démarrage de la clim lorsqu’on part du travail, moins de puissance la nuit… L’application de Netatmo, comme avec son thermostat, permet de créer un programme sur mesure.

Un émetteur infrarouge à 360 degrés : la bonne idée de Netatmo

L’idée de Netatmo n’est pas nouvelle. À vrai dire, sur le papier, elle est sensiblement identique à ce que propose l’Allemand Tado, qui propose un objet connecté sous les 100 euros.

Cependant, le contrôleur de Netatmo se distingue sur plusieurs aspects :

  1. Il est français.
  2. Il est plus petit.
  3. Il ne possède pas d’écran, ce qui peut être un avantage ou un inconvénient. Les contrôles passent forcément par l’application, la voix ou la télécommande de base. Tado permet de gérer directement la température depuis le produit, mais la réactivité n’est pas très bonne.
  4. Il utilise un émetteur infrarouge omnidirectionnel, avec 6 LED. C’est un immense avantage sur le Tado, qui doit être placé en face du récepteur infrarouge du climatiseur pour fonctionner.
Le boîtier de Netatmo ressemble à une souris d'ordinateur. Il est plus discret que certains de ses concurrents. // Source : Netatmo
Le boîtier de Netatmo ressemble à une souris d’ordinateur. Il est plus discret que certains de ses concurrents. // Source : Netatmo

Comme chez Tado, tous les climatiseurs, y compris les portables, sont compatibles avec le Netatmo Smart AC Controller. Seule condition pour être éligible : avoir une télécommande avec un écran affichant des informations autres que la température (la puissance, le mode, etc.). Les autres n’envoient pas assez d’informations par infrarouge pour que l’objet connecté de Netatmo les imite.

À 120 euros, Netatmo prend le risque d’être plus cher que la concurrence. Distribuée par Leroy Merlin, Castorama, Amazon et les installateurs pros, la Commande intelligente de climatiseur a néanmoins des chances de connaître le succès. Notamment parce que Netatmo/Legrand fait sans doute moins geek que Tado, et que l’installation peut être réalisée par n’importe qui.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !