Depuis la chute de FTX, son fondateur Sam Bankman-Fried est visé par la justice américaine. Et avoir le droit de sortir sous caution, il va peut-être devoir se sevrer de son addiction au jeu League of Legends.

Dans le milieu de la crypto-monnaie, la société FTX s’est effondrée aussi vite qu’elle s’est élevée. Une chute qui en a surpris plus d’un, tant la plateforme d’échange paraissait ambitieuse. Évidemment dans ce genre d’affaire, les regards se portent vers les dirigeants. C’est ce qui a amené le fondateur marginal de FTX, Sam Bankman-Fried, à être inculpé par la justice américaine.

Après avoir été accusé de blanchiment d’argent et de fraude bancaire, l’ancien grand nom de la crypto est maintenant attaqué pour des faits de corruption. Dans un document de mise en examen partagé le 27 mars 2023, le Département de la Justice des États-Unis accuse Bankman-Fried d’avoir « autorisé et dirigé des pot-de-vin d’au moins 40 millions de dollars à un ou plusieurs représentants du gouvernement chinois

La plateforme FTX a fait faillite // Source : Nino Barbey pour Numerama
La plateforme FTX a fait faillite // Source : Nino Barbey pour Numerama

L’objectif prétendu de cette manœuvre ? Obtenir de la part des fonctionnaires chinois le déblocage de certains des comptes associés à la société sœur de FTX, Alameda. Malgré cette nouvelle charge, les avocats de Sam Bankman-Fried ont réussi à négocier sa libération sous caution.

Mais les conditions sont plutôt particulières. Le fondateur de FTX devra abandonner l’usage d’un smartphone pour utiliser un téléphone qui n’aura pas d’accès à Internet. Il n’aura aussi plus le droit de naviguer librement sur son ordinateur, puisqu’il sera configuré par la justice pour qu’il n’ait accès qu’à quelques sites, comme Youtube ou Netflix.

Renoncer à League of Legends pour être libéré

Mais ça ne s’arrête pas là, puisque Bankman-Fried va aussi recevoir l’interdiction d’accéder à tout jeu vidéo ou console capable de « permettre du chat ou des communications vocales ». Une condition qui va l’empêcher de jouer à un jeu qu’il affectionne énormément : League of Legends. Il y est tellement accro que son temps passé sur Lol aurait accentué sa mauvaise gestion de FTX. Dans un thread partagé sur son compte Twitter en 2021, Bankman-Fried s’en amusait d’ailleurs.

Une réelle addiction, couplée au fait qu’il se dit d’ailleurs lui-même, en réalité, très mauvais sur LoL. La politicienne américaine Alexandria Ocasio-Cortez s’était même moquée du gamer, qui n’est qu’au niveau Bronze III sur le jeu.

Une chose est sûre pour Sam Bankman-Fried : le temps va être long jusqu’au procès, qui débutera le 2 octobre 2023.


Le futur de Numerama arrive bientôt ! Mais avant ça, on a besoin de vous. Vous avez 3 minutes ? Répondez à notre enquête