Avec ses Galaxy Buds 2 Pro, Samsung lance ses premiers écouteurs Bluetooth complètement « lossless », pile au moment où tous les services de streaming se lancent sur ce format sans perte. Mais, seuls les smartphones Samsung sont compatibles.

Est-on sur le point de basculer dans la seconde ère des écouteurs sans-fil ? Six ans après les premiers AirPods, qui ont redéfini le marché, la nouvelle tendance semble être celle du lossless, ou « audio sans perte ». Apple Music, Deezer, Tidal et Qobuz en proposent déjà, Spotify ne devrait plus tarder. Cet audio non compressé, que seuls les plus audiophiles peuvent vraiment distinguer, a pour principal défaut de ne pas être compatible avec le Bluetooth, ce qui rend l’usage d’une prise jack obligatoire pour en profiter. Problème : les prises jack, il y en a de moins en moins.

Comme nous pouvions le pressentir lorsque le lossless est redevenu à la mode, les écouteurs sans-fil compatibles arrivent. En attendant les AirPods Pro 2, que les rumeurs annoncent comme compatibles avec un nouveau codec créé par Apple, Samsung est le premier géant à se lancer dans cette aventure. Ses Galaxy Buds 2 Pro, commercialisés 229 euros, supportent les fichiers audio jusqu’à 24 bits. Une première.

Un smartphone Samsung obligatoire

Concrètement, cela veut dire qu’un abonné Apple Music ou Deezer HiFi pourra écouter de la musique sans perte avec ses Galaxy Buds 2 Pro, ce qui n’était pas le cas avec les précédentes générations. Cependant, pour en profiter pleinement, il lui faudra un smartphone Samsung mis à jour avec la dernière version de One UI : c’est la seule compatible avec le nouveau « Samsung Seamless Codec », conçu pour rendre la transmission 24 bits possible. Les exigences sont logicielles, ce qui veut dire que n’importe quel smartphone récent compatible Bluetooth peut faire fonctionner le lossless. Mais, un utilisateur d’un Google Pixel ou d’un Oppo ne pourra pas installer ce codec sur son smartphone, ce qui le privera de cette fonctionnalité.

Les trois coloris des Galaxy Buds 2 Pro. // Source : Arnaud Gelineau / Numerama
Les trois coloris des Galaxy Buds 2 Pro. // Source : Arnaud Gelineau / Numerama

Qu’adviendra-t-il lorsqu’on écoute de la musique avec des Galaxy Buds 2 Pro connectés à un smartphone d’une autre marque ? Ils fonctionneront normalement, mais le lossless 24 bits ne sera pas disponible. Samsung dit que ses écouteurs fonctionneront en 16 bits avec tous les autres appareils, mais on a tout de même un doute là-dessus. Ça devrait fonctionner sur la plupart des terminaux Android, qui supportent plusieurs codecs comme l’aptX de Qualcomm, mais les terminaux Apple se contentent du codec AAC et devraient en être privés. Bref, pour exploiter pleinement les nouveaux écouteurs de Samsung, mieux vaut être équipé d’appareils Samsung.

On peut se demander si cette nouvelle tendance va devenir le standard sur le marché des écouteurs/casques sans-fil. En toute logique, seuls les iPhone supporteront le lossless des futurs AirPods (qu’on imagine basé sur le format ALAC, développé par Apple, mais pour l’instant limité au filaire). Puisque la marque ne donne pas accès aux autres codecs, on imagine qu’aucun casque 24 bits tiers ne sera compatible avec ses iPhone. S’apprête-t-on à pivoter dans un monde où les écouteurs ne sont pleinement compatibles qu’avec les produits issus de la même marque ?

À 229 euros, les Galaxy Buds 2 Pro donnent envie

À 229 euros, les Galaxy Buds 2 Pro sont des écouteurs sans-fil très prometteurs, que vous soyez équipés d’un smartphone Samsung ou non. Très compacts, confortables dans les oreilles, équipés de réduction de bruit active, d’un mode transparence et d’audio 360, ils font partie des écouteurs sans-fil les plus complets du marché. Dommage que le mode 24 bits soit une nouveauté très limitée, ils auraient été autrement presque parfaits. La balle est désormais dans le camp de la concurrence.