La marque allemande Loewe fait son grand retour en France avec une gamme de produits premium. On a testé son téléviseur OLED qui mise sur le design, en plus de l’image.

La marque Loewe disparaissait du marché français en 2019, au grand dam des amateurs de jolis produits capables de produire de belles images et de fournir une bonne qualité sonore. En 2022, ce pionnier allemand — né en 1923, soit il y a bientôt un siècle –, fait son grand retour avec des modèles toujours haut de gamme.

Nous avons pu tester le téléviseur bild i, disponible en trois tailles : 48, 55 et 65 pouces. La grille tarifaire est élevée (à partir de 2 699 €), justifiée par la fameuse « Deutsche Qualität ». En plus d’un design premium, la bild i fait confiance à une dalle OLED fournie par LG, ce qui constitue déjà un sacré argument.

Loewe bild i
Le Loewe bild i accroché au mur. // Source : Loewe

Un bien joli téléviseur

Si on regarde le marché des téléviseurs, même haut de gamme, rares sont ceux à proposer un design vraiment distinctif. LG comme Samsung, les deux marques auxquelles on pense en premier, ont tendance à reprendre les mêmes silhouettes d’une génération à l’autre. Pour marquer les esprits, Loewe tente un autre pari : ajouter beaucoup d’élégance à un produit qui n’en a pas forcément besoin, à partir du moment où l’image est belle. Dès le déballage, on comprend que Loewe a envie d’offrir une autre expérience. Tout est soigneusement emballé — et protégé –, comme pensé pour donner satisfaction avant même le premier allumage. L’entreprise sait que certaines personnes sont sensibles au packaging. Et il faut avouer que l’effort est là concernant la bild i.

Un très, très joli téléviseur lifestyle

La bild i est donc un très, très joli téléviseur lifestyle, pétri de petits détails qui font la différence. La petite étiquette qui dépasse du cadre sur le côté, le rond entourant le témoin lumineux (qui prend la forme d’une barre), la barre de son amovible recouverte d’un tissu acoustique en gris graphite (ce qui ajoute de la texture à l’ensemble), la présence de caches aimantés faciles à poser pour masquer l’arrière, le pied orientable en basalte qui permet de les dissimuler… On sent que Loewe a pensé à tout. La qualité d’assemblage est au diapason, avec une vraie impression de durabilité (les matériaux sont bien choisis). On imagine que la bild i provoquera forcément des réactions positives de la part de vos visiteurs, lesquels s’interrogeront sur l’identité de la marque.

Télécommande du téléviseur Loewe bild i
Télécommande du téléviseur Loewe bild i. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Le soin se retrouve aussi sur la télécommande en métal, associant les coloris noirs et argentés pour un mariage du plus bel effet. Très longue et capable de piloter un amplificateur externe (elle a tout de suite reconnu mon modèle Marantz), elle comporte des accès directs à certaines applications : Netflix, Amazon Prime Video, Deezer ou encore YouTube. Il est simplement dommage qu’elle soit si lourde et dépourvue d’un rétroéclairage.

Loewe bild i
Le témoin lumineux du téléviseur bild i. // Source : Loewe

La technologie OLED est forcément un bon choix

Quid de la barre de son ?

En option, la bild i peut être associée à une barre de son à 300 €, baptisée klang bar i, compatible Dolby Atmos et qui se fond idéalement dans le design. Elle manque d’un soupçon de présence (notamment horizontale), mais dispose d’une belle réserve de puissance.

Loewe s’est logiquement rapproché de LG pour la technologie OLED de son téléviseur bild i — ce qui constitue une bonne base pour obtenir un rendu visuel appréciable. La firme allemande y ajoute sa calibration maison, qui nécessite quelques légères retouches pour livrer satisfaction. Le mode Standard semble être le plus polyvalent. Veillez simplement à désactiver tous les artifices (compensation de mouvements, réducteur de bruit…) et à jouer sur les couleurs pour ajuster au besoin. En sortie de carton, certains concurrents font mieux (Sony, Panasonic, les derniers modèles LG).

En revanche, on ne boudera pas notre plaisir. Armée d’une dalle de dernière génération, la bild i livre un spectacle comme on l’aime : des couleurs solides et justes, car naturelles, associées à des noirs vraiment noirs, pour des contrastes vertigineux. L’image est vibrante, avec un piqué de haute volée, quoiqu’un peu trop appuyé parfois (l’algorithme maison manque d’un soupçon de retenue, mais on pinaille). En HDR, la compatibilité avec la norme Dolby Vision est rassurante pour l’avenir, sachant que le pic lumineux — volontairement bridé à 800 nits pour garantir une meilleure longévité –, est suffisant pour en mettre plein la vue, avec un équilibre certain.

Loewe bild i
Loewe bild i, avec son pied au sol (en option). // Source : Loewe

On sent en tout cas que Loewe dispose d’une petite marge de progression pour faire — un peu — mieux. La merveilleuse technologie OLED lui offre un écrin dans lequel s’épanouir. Pour un retour aux affaires, l’effort est remarquable, et vous ne serez vraiment pas déçu des performances.

Si la bild i dispose d’un mode Jeu pensé pour le gaming, force est de reconnaître qu’il n’est pas le meilleur téléviseur à associer à une PS5, une Xbox Series S ou une Xbox Series X. Le constructeur a oublié d’intégrer au moins un port HDMI 2.1, interface qui offre toutes les fonctionnalités ad hoc (notamment la 4K à 120 fps). Qu’à cela ne tienne, on a quand même apprécié les graphismes vertigineux de Forza Horizon 5 sur la bild i, qui offre une latence suffisamment basse pour être imperceptible et une bonne dynamique d’image (on le répète : les couleurs sont vraiment prodigieuses). Le gaming est votre premier critère d’achat ? Prenez plutôt un téléviseur LG.

Loewe bild i
Loewe bild i. // Source : Loewe

Une interface étonnante, une ergonomie perfectible

Contrairement à certains concurrents, comme Sony et Philips, Loewe ne s’est pas rapproché de Google pour le système d’exploitation de la bild i. Il préfère faire confiance à son propre écosystème maison. Il y avait tout à craindre de ce choix, quand on sait que certains acteurs reconnus continuent d’en pâtir à force de s’entêter dans cette voie (coucou Panasonic). Mais la réalité est étonnante : l’interface de la bild i est très agréable, tout à la fois sobre et moderne. Mieux, elle offre tout ce que l’utilisatrice et l’utilisateur ont besoin en termes d’applications de streaming (de Netflix à Amazon Prime, en passant par MyCanal). À noter que Loewe promet un suivi logiciel longue durée pour faire évoluer le téléviseur positivement — en espérant qu’il tienne promesse.

L’ergonomie, en revanche, gagnerait à être meilleure. Par exemple, le raccourci offrant un accès rapide aux paramètres de l’image n’est pas très évident. La touche de la télécommande est symbolisée par trois traits entourés d’un rectangle, et située juste au-dessus du bouton Home (donnant lui aussi accès aux paramètres…). On sent que Loewe ne veut pas qu’on passe trop de temps dans les menus — une saine intention, sauf pour celles et ceux qui adorent personnaliser leur expérience.

Le verdict

Loewe bild i // Source : Loewe
8/10

Loewe bild i

Voir la fiche
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Avec le modèle bild i, Loewe réalise un retour marquant en France. La marque allemande n’a rien perdu de son positionnement haut de gamme, en témoigne un design lifestyle très réussi, qui lui confère un vrai argument par rapport aux autres. Outre la qualité de fabrication, on retrouve les forces de la technologie OLED, qui assure une excellente base d’image.
Sur les performances pures, le Loewe bild i n’excelle en rien. Il n’est pas le mieux calibré en sortie de carton. Il n’est pas le meilleur choix pour les jeux vidéo. Mais ses bases sont suffisamment solides pour convaincre un maximum d’utilisatrices et d’utilisateurs. D’autant que l’interface maison, agréable et moderne, assure une expérience d’excellente facture.
Après, il faut accepter le prix élevé. Il correspond à l’emphase sur des matériaux luxueux.