Comme Twitter ou Telegram, Snapchat lance une version payante de son service, qui donne accès à des fonctionnalités additionnelles. L’ère est-elle aux extensions payantes des applis gratuites ?

On s’y attendait, c’est confirmé : Snapchat+ arrive. Le réseau social a confirmé le 29 juin 2022 l’arrivée d’une déclinaison payante de son service, qui sera proposée en option à l’accès gratuit, que les internautes utilisant la plateforme connaissent déjà. Pour commencer, Snapchat+ sera disponible dans neuf pays, dont la France. Les autres territoires seront ajoutés progressivement.

L’accès à Snapchat+ ne nécessite pas d’installer une autre application de la société : tout passe par une icône d’action « Snapchat+ » sur le profil pour l’activer. Le prix qui sera appliqué en France n’est pas encore révélé, ni la date exacte à laquelle l’offre premium sera disponible, mais le billet d’annonce évoque un prix de 3,99 dollars par mois pour les USA.

snapchat logo
Snapchat lance une version payante de son service, pour monétiser des options additionnelles. // Source : Nino Barbey pour Numerama ; Wikimedia/Snapchat

Les contours de ce projet avaient été éventés plus tôt ce mois-ci, avec des visuels issus d’une version expérimentale de l’application. Les captures d’écran partagées sur Twitter montraient différentes formules d’abonnement (un mois, six mois, un an, avec des prix dégressifs), un prix de base de 4,59 euros par mois et divers indices sur les avantages conférés avec cet abonnement.

À The Verge, une porte-parole avait confirmé des réflexions sur Snapchat+ : « Nous procédons à des tests internes préliminaires […]. Nous sommes enthousiastes à l’idée de pouvoir partager des fonctionnalités exclusives, expérimentales et en avant-première avec nos abonnés, et d’en apprendre davantage sur la façon dont nous pouvons mieux servir notre communauté. »

Snapchat Plus pour activer des avantages cosmétiques

Un Snapchat payant donnera droit à un badge spécial pour se démarquer des autres, des icônes additionnelles et exclusives, épingler des conversations, savoir qui regarde le contenu publié et diverses autres options. La liste des avantages n’est pas encore arrêtée. L’accès à des fonctions exclusives et expérimentales sera fourni. Certaines options seront aussi activées en avance pour un compte payant.

Les internautes pourront continuer à utiliser Snapchat comme aujourd’hui. Les fonctionnalités centrales de l’application ne sont en aucun cas menacées : la plateforme se saborderait si elle se risquait à placer des options cruciales dans un abonnement. Les propositions de Snapchat Plus sont surtout cosmétiques.

La réflexion de Snapchat sur une offre payante n’est pas un cas isolé. En fait, elle illustre un mouvement plus large, qui touche d’autres services semblables, comme Telegram ou Twitter. Le premier a en projet un Telegram Premium, tandis que le second a lancé Twitter Blue. Signe que l’ère est aux extensions payantes pour les applis gratuites ?

(mise à jour avec l’officialisation de l’offre premium)