La Lune a été éclipsée le 16 mai 2022. Depuis la Station spatiale internationale (ISS) aussi, le spectacle pouvait être admiré. L’astronaute Samantha Cristoforetti l’a photographié pour nous.

À quoi ressemble une éclipse lunaire vue depuis l’espace ? C’est ce qu’a pu montrer l’astronaute italienne de l’Agence spatiale européenne (ESA), Samantha Cristoforetti, au reste du monde le 16 mai 2022. L’ingénieure, qui séjourne une nouvelle fois dans la Station spatiale internationale, a immortalisé la première éclipse de Lune de l’année depuis cet habitacle.

« Avez-vous eu la chance de pouvoir voir l’éclipse lunaire ? Nous, oui ! », a tweeté Samantha Cristoforetti, en légende de cette belle image. En France, il était également possible d’assister à une partie de cette éclipse lunaire totale, tôt le matin. C’est en Amérique du nord ou en Amérique du sud que le phénomène était visible entièrement. La vue de l’éclipse depuis l’espace, à 400 kilomètres du sol, était apparemment aussi ravissante que dans ces autres photos de l’éclipse obtenues depuis la terre ferme.

Une image de l'éclipse lunaire, obtenue depuis l'ISS. // Source : Flickr/CC/Samantha Cristoforetti (photo recadrée)
Une image de l’éclipse lunaire, obtenue depuis l’ISS. // Source : Flickr/CC/Samantha Cristoforetti (photo recadrée)

La Lune joue à cache-cache avec les panneaux solaires de l’ISS

Depuis son lieu d’observation, l’astronaute a du composer pour réussir ses photographies avec les panneaux solaires de la station, avec lesquels la « Lune partiellement éclipsée [jouait] à cache-cache », écrit-elle dans un autre tweet.

Pour qu’une éclipse de Lune ait lieu, un alignement entre le Soleil, la Terre et la Lune (dans cet ordre) est indispensable. C’est notre planète, la Terre, qui vient s’interposer entre le Soleil et la Lune. Nous bloquons ainsi totalement ou partiellement le rayonnement de l’astre qui atteint d’habitude la surface de la Lune.

Assister à une éclipse lunaire est assez rare. Bien que la Lune tourne autour de la Terre tous les mois, elle ne passe pas forcément dans l’ombre de notre planète à chaque fois. Par contre, il est vrai qu’il est plus aisé de voir une éclipse lunaire qu’une éclipse solaire, car il suffit que la Lune soit levée au moment de l’éclipse lunaire pour l’admirer. Le fait que le Soleil soit levé au cours d’une éclipse solaire ne suffit pas : il faut encore se trouver dans la zone du passage de l’ombre de la Lune.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !