La sonde chinoise Tianwen-1 a partagé deux impressionnantes vidéos, enregistrées alors qu’elle était juste au-dessus du pôle nord martien. Elles servent clairement à mettre en avant le programme spatial chinois.

Tianwen-1, la sonde chinoise en orbite autour de Mars depuis février 2021, a partagé deux courtes vidéos prises depuis l’espace. L’agence spatiale chinoise, la CNSA, les a publiées sur WeChat le 31 janvier 2022, tout en prenant le soin de préciser que Tianwen-1 profitait de cette occasion pour « fêter une bonne année à tout le monde ». Le Nouvel An lunaire, fêté en Chine et dans d’autres pays asiatiques, tombe en effet cette année le 1er février.

Les deux vidéos ont été prises lorsque la sonde passait au niveau du pôle nord de la planète, que l’on peut voir en arrière plan. Mais en plus de célébrer le Nouvel An et l’anniversaire de Tianwen dans l’espace (la sonde est arrivée en orbite autour de Mars il y a tout juste un an), ces deux nouvelles vidéos sont surtout l’occasion pour la Chine de mettre toujours plus en avant son programme spatial, et de montrer ses ambitions.

Un plan spatial très ambitieux

La mission martienne chinoise est un succès : Tianwen-1 est en orbite autour de Mars depuis 557 jours, explique la CNSA, à plus de 325 millions de kilomètres de la Terre. Mais c’est surtout Zhurong, le rover envoyé sur la planète rouge grâce à Tianwen-1, qui représente un exploit impressionnant : la Chine est la deuxième puissance à réussir à poser un robot sur Mars, après les États-Unis.

tianwen_2
Tianwen-1. // Source : CNSA

Depuis le début de sa mission, il y a 255 sols (255 jours martiens), Zhurong a parcouru 1 524 mètres, soit un peu plus d’1,5 kilomètre, et il a récolté 600 GB de données scientifiques. Les deux appareils sont toujours en bon état et fonctionnent comme prévu, précise également la CNSA dans son message.

Les infos et les informations concernant Tianwen-1 et la mission de Zhurong sur Mars sont relativement rares, en comparaison avec les nouvelles quasi quotidiennes données sur Twitter par la Nasa. Le gouvernement chinois fait de chaque nouvelle une annonce particulière, avec une communication lissée et parfaite pour faire ressortir la puissance du pays — le fait que la photo soit publiée le jour du Nouvel An lunaire n’est donc pas un hasard du calendrier.

Quelques jours avant la publication de ces vidéos, Xinhua, l’agence de presse gouvernementale, avait également publié un plan détaillant les projets de l’agence spatiale chinoise pour les 5 ans à venir. Ils sont nombreux : compléter la station spatiale Tiangong, lancer un télescope spatial, des modules expérimentaux, des cargos habités, et envoyer de nouveaux rovers sur la Lune, indique le plan. La Chine étudie également un plan pour des alunissages, et prévoit de travailler avec la Russie pour construire une station de recherche sur la Lune. Le but du pays est simple : ce plan de développement doit permettre à la Chine de « commencer un nouveau voyage, en tant que puissance spatiale », est-il écrit.