Les toutes premières photos de l'éclipse lunaire partielle du vendredi 19 novembre 2021 commencent à être publiées en ligne. La Lune y apparait splendide, presque entièrement plongée dans l'ombre de la Terre.

La plus longue éclipse de Lune partielle survenue en 580 ans a lieu ce vendredi 19 novembre 2021. D’une durée totale de 6 heures et 2 minutes, de l’entrée de la Lune dans la pénombre terrestre (7h02, heure de Paris) à sa sortie (13h03), l’éclipse est observable au-dessus de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Australie, et de certaines régions d’Europe et d’Asie. La France n’a malheureusement pu que voir l’entrée dans la pénombre, ce qui n’est pas très intéressant.

Heureusement, plusieurs vidéos permettent de suivre l’événement en ligne et en direct. Des photographies de l’éclipse sont aussi progressivement diffusées, permettant à tous et toutes d’en profiter. Les éclipses lunaires sont des phénomènes rares, qui ne surviennent pas tous les mois. Pour les voir, il faut se trouver du côté de la Terre où il fait nuit quand l’éclipse a lieu.

Sur l’image suivante, prise depuis la ville d’Alexandria dans l’État de Virginie (États-Unis), on peut admirer la Lune quasiment éclipsée entièrement, prenant une coloration rougeâtre caractéristique de ce type d’événement.

La Lune éclipsée le 19 novembre 2021. // Source : Flickr/CC/jurban (photo recadrée)

Même chose sur ce cliché, immortalisé depuis la Nouvelle-Zélande et partagé sur Twitter.

Pourquoi la Lune devient-elle rouge lors d’une éclipse ?

La Terre se trouve entre le Soleil et la Lune lors d’une éclipse lunaire, qu’elle soit totale ou partielle. Notre planète projette donc son ombre sur le satellite naturel. Néanmoins, la partie éclipsée de la Lune continue à recevoir de la lumière, préalablement passée par l’atmosphère terrestre. Or, l’atmosphère de la Terre filtre certaines longueurs d’onde, ne laissant passer que le rouge. Et la Lune renvoie à la Terre la lumière du Soleil, passée par l’atmosphère terrestre. Voilà pourquoi la Lune nous apparait rougissante, au maximum d’une éclipse lunaire.

La Lune éclipsée et les Pléiades. // Source : Flickr/CC/Michael Borland (photo recadrée)

L’éclipse du 19 novembre est partielle, mais on peut constater sur ces images qu’elle n’était pas loin d’être totale : seuls 3 % du disque lunaire ne sont pas illuminés par le Soleil, au maximum de l’éclipse qui est survenu à 10h02.

La Lune dans les nuages. // Source : Flickr/CC/Ryo FUKAsawa (photo recadrée)

Pourquoi l’éclipse lunaire dure-t-elle si longtemps ?

Il s’agit de la plus longue durée pour une éclipse lunaire partielle au 21e siècle. Il faut remonter au 18 février 1440 pour retrouver une éclipse partielle de Lune aussi longue. Et la prochaine fois que cela aura lieu de nouveau, ce sera le 8 février 2669. Cette durée inhabituelle est liée au fait que l’éclipse survient juste avant l’apogée de la Lune, c’est-à-dire le moment où l’astre est le plus éloigné de notre planète.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo