Il n'est pas nécessaire de posséder un instrument pour voir certaines planètes du Système solaire. Mars fait partie de celles que l'on peut admirer à l'œil nu.

Il n’est malheureusement pas possible pour l’œil humain de distinguer l’ensemble des planètes que compte le Système solaire sans instrument. Mais sur ces huit planètes, il y en a tout de même plusieurs que l’on peut espérer contempler à l’œil nu et Mars en fait partie.

La planète rouge est même l’une des planètes les plus faciles à repérer dans le ciel nocturne, lorsqu’elle est visible (presque toute l’année). On la trouve à l’aide de sa couleur caractéristique, qui tire sur l’orange. Si le ciel est dégagé et que la pollution lumineuse n’est pas trop gênante, on peut repérer ce petit point pâle sans trop de difficulté.

Mars. // Source : Flickr/CC/cafuego (photo recadrée)

Quand Mars est-elle la plus proche ?

Puisque Mars et la Terre suivent leur trajectoire respective, chacune sur son orbite autour du Soleil, la distance entre les deux astres varie au cours du temps. Évidemment, c’est lorsque cette distance est réduite qu’il est plus opportun que d’habitude de tenter de voir Mars dans le ciel. En octobre 2020, Mars pouvait ainsi être vue dans des conditions inédites, à une distance de 62 millions de kilomètres. Un tel rapprochement entre la Terre et Mars ne se reproduira pas de sitôt.

Mars passe à l’opposition tous les 2 ans et 49 jours. À ce moment-là, la Terre se trouve entre le Soleil et Mars. Comme l’explique ici l’astronome français Jacques Laskar de l’Observatoire de Paris, « si les orbites des deux planètes étaient circulaires, cet instant [ndlr : l’opposition de Mars] serait aussi un minimum de distance entre les deux planètes. Comme les orbites sont légèrement excentriques et inclinées, la date du minimum de distance peut en différer de quelques jours ». Autrement dit, la distance entre Mars et la Terre peut varier d’une opposition à l’autre. On considère qu’il y a une opposition favorable (au minimum de distance entre l’orbite de la Terre et celle de Mars) tous les 15 ans environ.

Quand Mars est au plus près de la Terre, son observation n’intéresse pas que les astronomes amateurs qui espèrent la voir sans instrument. C’est l’occasion idéale pour les planétologues de l’étudier et d’obtenir des images avec une meilleure résolution. Pour l’exploration de la planète, c’est aussi une période favorable : les rovers et satellites martiens peuvent nous envoyer plus rapidement leurs données. Au contraire, lorsque Mars est en conjonction solaire, les télécommunications risquent d’être perturbées.

Certains spectacles astronomiques sont propices à l’observation de Mars à l’œil nu, comme des conjonctions avec d’autres planètes ou avec la Lune. Vous pouvez consulter notre calendrier mensuel des événements astronomiques pour savoir quand ont lieu ces rapprochements et/ou quand voir Mars.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo