Blue Origin a réussi, le 20 juillet 2021, son tout premier vol spatial habité. Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, faisait partie de l'aventure, tout comme l'aviatrice américaine Wally Funk. Il est possible de revoir l'intégralité de la mission.

Le lancement en résumé

  • Quoi ? Le vol de la fusée New Shepard, le largage d’une capsule habitée avec Jeff Bezos à bord pour faire un tour dans l’espace, et le retour des deux véhicules sur Terre ;
  • Quand ? Le 20 juillet 2021, à 15 heures (heure de Paris) ;
  • Où ? Depuis le spatioport Launch Site One de Blue Origin, au Texas.

Quelle était la mission ?

Il s’agissait d’un simple voyage touristique au-delà de 100 kilomètres de haut. Le vol a permis à quelques heureux élus d’accéder officiellement, et pour quelques instants, à l’espace. Le vol ayant été un succès, ils sont devenus des astronautes, ce titre étant décerné à toute personne qui franchit cette altitude — appelée ligne de Kármán, qui est la limite établie par convention entre l’espace et l’atmosphère.

Simple sur le papier, mais délicat dans la réalisation : la fusée qui a servi à ce vol habité n’avait jamais transporté quiconque. Pour autant, cela ne veut pas dire que le lanceur, baptisé New Shepard, n’avait jamais été testé. Au contraire : il a passé une campagne d’essais avec quinze vols depuis 2015. Tous ont été concluants, sauf le premier, avec un crash de la fusée au retour — la capsule, elle, n’avait rien eu.

Ce n’était pas la seule particularité de cette mission : en effet, la fusée a aussi transporté Jeff Bezos, le fondateur de Blue Origin et accessoirement d’Amazon, le géant du e-commerce. Il va sans dire que la présence du milliardaire américain dans un engin qui n’a jamais véhiculé quelqu’un était une relative source d’inquiétude dans l’actionnariat d’Amazon, même si l’intéressé a passé la main.

New Shepard Blue Origin
Le retour de la capsule, avec des parachutes. // Source : Blue Origin

Outre Jeff Bezos, trois personnes ont embarqué dans la capsule, notamment Wally Funk, une Américaine aviatrice et ancienne membre de Mercury 13, un groupe de treize femmes assemblé par la Nasa dans les années 60 pour des vols habités — qui n’ont finalement pas eu lieu. Wally Funk est l’une des deux dernières encore en vie.

Dans le plan de vol prévu par Blue Origin, il ne fallait que 3 minutes environ à la fusée pour atteindre l’espace. L’engin a progressé dans l’atmosphère à plus de mach 3 (c’est-à-dire plus de trois fois la vitesse du son, soit plus de 3 700 km/h), avant de décrire une parabole au-dessus de la Terre. C’est à ce moment-là que les passagers ont ressenti les effets de la micropesanteur et ont pu flotter dans la cabine.

L’apogée du vol est survenu 4 minutes après le décollage. Un peu avant, la fusée a largué la capsule et chacun des engins a suivi sa propre trajectoire : New Shepard est revenu sur Terre au bout de 7 minutes après le lancement et a atterri en douceur et à l’endroit voulu grâce à une capacité de rentrée atmosphérique automatique et des rétrofusées pour décélérer suffisamment.

La capsule, elle, est redescendue de son côté. À 6 minutes, la pesanteur est revenue à la normale dans la cabine, à mesure de la descente. Les parachutes se sont déclenchés trois minutes plus tard, pour décélérer jusqu’à 26 km/h. Puis, au moment de toucher le sol, un dernier coup de frein a eu lieu, pour que le choc soit le plus doux possible (1,6 km/h). Toute la mission n’a duré qu’environ dix minutes.

Quand le décollage a eu lieu ?

La date était connue depuis le 5 mai. Le tout premier décollage d’une mission habitée à bord de la fusée New Shepard a eu lieu le 20 juillet 2021. L’horaire du vol était à 15 heures, heure de Paris. Le tir est parti depuis Launch Site One, une installation de lancement suborbital située dans l’ouest du Texas. Il y a sept heures de décalage horaire avec cet État américain.

Revoir le lancement

Une retransmission en direct était fournie sur le site officiel et via la chaîne YouTube de la société. Il est possible de revoir l’évènement en replay.

(mise à jour avec la fin du vol)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo