Oui, vous pouvez vous faire vacciner, et c'est même recommandé à compter de 3 mois après la guérison. En revanche, une seule dose est nécessaire.

Après avoir été contaminé par le coronavirus SARS-CoV-2, votre corps développe en général une immunité contre cet agent infectieux, car des anticorps ont été déployés contre ce virus. La durée exacte de cette immunité peut varier selon les études scientifiques, mais elle reste relativement longue. Des recherches publiées par l’Institut Pasteur et le CHU de Strasbourg montraient par exemple que les anticorps neutralisants sont détectables chez 84 % de personnes infectées encore 6 mois après l’infection. D’autres études suggèrent une immunité stable pendant 5 à 7 mois. Par consensus, le minimum tombe autour de 3 mois.

Quelles sont les implications pour la vaccination ? Faut-il se faire vacciner lorsqu’on a été malade du Covid-19 ?

Une seule dose de vaccin suffit si vous avez déjà été malade du Covid-19. // Source : Pexels/Nataliya Vaitkevich (photo recadrée)

Une vaccination à une seule dose

La réponse est oui : il est non seulement possible de se faire vacciner après avoir contracté le Covid-19, mais c’est même plutôt recommandé, car cela pourrait vous éviter une réinfection potentielle. Il y a en revanche deux critères à prendre en compte, établis par la Haute Autorité de Santé dans un avis publié en février 2021 :

  • La vaccination d’une personne ayant été malade du Covid-19 doit intervenir au minimum 3 mois après la guérison, car ces personnes « doivent être considérées comme protégées pendant au moins 3 mois par l’immunité post-infectieuse ». Cette chronologie est d’ailleurs la raison pour laquelle le certificat de rétablissement du pass sanitaire n’est valable que 3 mois après un dépistage positif (passé 3 mois, il doit être remplacé par un certificat de vaccination ou de test négatif).
  • Une seule dose est nécessaire. Les personnes ayant déjà été infectées par le coronavirus conservent une mémoire immunitaire. « Cela conduit la HAS à ne proposer qu’une seule dose aux personnes ayant été infectées par le SARS-CoV-2, quelle que soit l’ancienneté de l’infection », car cette seule dose de vaccin «  jouera ainsi un rôle de rappel ». Avoir été infecté au coronavirus joue en quelque sorte le rôle de la première dose, et votre dose unique de vaccin joue le rôle de « boost » d’une deuxième dose.

Notez également que, si vous prenez rendez-vous pour une dose unique de vaccin dans ce cadre, il vous faudra emmener avec vous un document lié à votre dépistage montrant le résultat positif.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo