Ingenuity a passé sa première nuit sur Mars sans être rattaché au rover Perseverance. La Nasa a confirmé que le petit hélicoptère a survécu. Une nouvelle étape symbolique est franchie, qui rapproche encore un peu plus de la première tentative de vol.

Ingenuity est « sain et sauf à la surface de Mars ». Le 5 avril 2021, la Nasa a confirmé que le petit hélicoptère martien, déposé un jour plus tôt sur le sol de la planète rouge par Perseverance, fonctionnait toujours après sa première nuit passée seul sur Mars, sans l’aide du rover. Pour l’agence spatiale, il s’agit d’une « étape majeure » pour le petit robot, qui pèse à peine moins de 2 kilogrammes.

Pendant les nuits martiennes, les machines doivent supporter des conditions difficiles, avec une température de surface pouvant atteindre jusqu’à -90°C dans le cratère Jezero (site d’atterrissage de la mission Mars 2020). Comme le rappelle le Jet Propulsion Laboratory dans un communiqué, un tel froid risque d’être néfaste pour les composants et les batteries embarquées par les robots. Il faut suffisamment d’énergie pour que le radiateur puisse les maintenir à une température plus clémente.

L’hélicoptère Ingenuity a survécu à sa première nuit sur Mars sans Perseverance

Ingenuity photographié par Perseverance le 4 avril 2021.

Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

Pour la première fois, l’hélicoptère est seul sur Mars. Auparavant, il était encore lié au rover Perseverance, attaché sous son ventre. Il pouvait ainsi bénéficier de son aide pour charger sa batterie. La Nasa devait s’assurer, après le largage d’Ingenuity, qu’il serait suffisamment autonome pour survivre sans Perseverance. La première nuit d’Ingenuity en solitaire a confirmé que ses composants sont bien isolés, que ses radiateurs sont efficaces et que sa batterie peut disposer d’assez d’énergie pour supporter les températures basses.

Léger, mais robuste

La conception d’Ingenuity était un véritable défi pour les scientifiques. Il fallait à la fois imaginer un petit robot, capable de tenir sur le rover, et assez léger pour voler dans l’atmosphère ténue de Mars, mais suffisamment solide pour supporter les conditions extrêmes sur la planète. Ingenuity puise son énergie dans les rayons du Soleil, par l’intermédiaire du panneau solaire installé au-dessus de ses pales. C’est pour cela que Perseverance s’est rapidement éloigné de lui après l’avoir déposé sur Mars, pour qu’Ingenuity ne reste pas dans son ombre.

Pendant les prochains jours, Perseverance va continuer de communiquer avec Ingenuity, pour recevoir des informations sur ses performances. Le 7 avril, la Nasa prévoit de défaire le système qui bloque encore les pales de l’hélicoptère ensemble. Quelques tests sur les pales s’ensuivront.

La première tentative de vol d’Ingenuity pourrait au plus tôt avoir lieu le 11 avril. Perseverance doit y assister à une distance de 100 mètres, ce qui lui permet à la fois d’immortaliser l’événement et de rester en sécurité en cas de souci. La mission d’Ingenuity dure au total 30 sols (le nom du jour martien), au cours desquels jusqu’à 5 essais de vols pourront être envisagés. Chaque tentative sera décidée en fonction des résultats de la précédente.