La Nasa a partagé un nouveau selfie obtenu par son rover Curiosity sur Mars. L'autre astromobile actif martien (avec Perseverance) nous montre à quoi ressemble le Mont Mercou, ainsi que son dernier forage dans le sol de la planète.

Tandis que Perseverance est en train de déployer l’hélicoptère Ingenuity dans le cratère Jezero, l’autre rover actif de la Nasa sur Mars donne de ses nouvelles. À plus de 3 700 kilomètres de son homologue, Curiosity poursuit ses activités dans le cratère Gale. Il a obtenu un nouveau selfie, présenté par la Nasa le 30 mars 2021.

« Si seulement vous étiez là ! Ce selfie a été pris devant le ‘Mont Mercou’, une formation rocheuse de 6 m de haut. Il est composé de 60 images de ma caméra MAHLI et de 11 images de ma Mastcam. Regardez de plus près pour repérer un nouveau forage — mon 30è échantillon à ce jour », peut-on lire dans un tweet sur le compte officiel @MarsCuriosity. La caméra MAHLI est située sur le bras robotique du rover : elle a pris ces 60 images le 26 mars (soit le 3 070è sol, le nom du jour sur Mars, de la mission de Curiosity). Les images de la Mastcam, située sur le mât du rover, ont été prises le 16 mars (au 3 060è sol de la mission).

« Eh, moi aussi je suis sur Mars ! Ne m’oubliez pas. » // Source : NASA/JPL-Caltech/MSSS (photo recadrée)

Le rover approche du Mont Mercou

Au début du mois de mars, Curiosity a entamé son approche du Mont Mercou, une formation rocheuse. Elle est surnommée ainsi en référence à une montagne qui se trouve en France dans le département du Lot : ce Mont Mercou est situé à une centaine de kilomètres du village Nontron. Or, certains orbiteurs placés autour de Mars ont repéré de la nontronite (un minéral lui-même nommé en référence à Nontron) dans cette région sur la planète rouge. Les surnoms attribués aux zones explorées par les rovers martiens aident ainsi les équipes de la Nasa à faire référence à des caractéristiques géologiques intéressantes.

Devant le rover, on peut apercevoir un petit trou creusé dans le sol de Mars. Grâce à ce genre de prélèvement, les équipes peuvent espérer en apprendre davantage sur la composition de la roche et le passé de la planète Mars. L’endroit où se trouve Curiosity fait la transition entre une zone dominée par l’argile (« clay unit ») et une autre zone dominée par les sulfates (« sulfate bearing unit » devant le Mont Sharp, la montagne au centre du cratère Gale). Les scientifiques soupçonnent que cette zone de jonction pourrait aider à cerner comment Mars est devenu une planète aussi désertique — les argiles étant plutôt associés à des conditions humides, et les sulfates à des conditions sèches.

Depuis son atterrissage sur Mars en août 2012, Curiosity explore le cratère Gale avec un objectif principal : découvrir si la zone a été habitable par le passé. Le rover a entamé la troisième phase de son périple en avril 2017, avec comme objectif l’ascension du mont Sharp, depuis lequel Curiosity devrait disposer d’une vue d’ensemble du cratère.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo