Le déploiement de l'hélicoptère Ingenuity a commencé sur Mars. Le petit appareil, logé sous le ventre de Perseverance, apparait incliné et en partie déplié sur les images brutes prises par le rover.

Le déploiement de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars a commencé. Plusieurs images brutes prises par le rover Perseverance le 28 mars 2021, mises en ligne par la Nasa sur le site de la mission Mars 2020, montrent que le petit engin volant, encore accroché sous l’astromobile, a commencé à pivoter. Deux de ses pieds sont dépliés.

Les images ont été obtenues à l’aide de la caméra WATSON, qui se trouve sur l’instrument SHERLOC, installé au bout du bras du rover. Perseverance en était alors au 37è sol (le nom du jour sur Mars) de sa mission. Pour rappel, le rover s’est posé dans le cratère Jezero le 18 février. Depuis, il a commencé à rouler et s’est mis en quête d’une zone où déposer Ingenuity. Le petit hélicoptère doit tenter de voler sur Mars — ce serait une première s’il y parvient. La première tentative devrait avoir lieu au plus tôt le 8 avril.

Contrairement aux apparences, Ingenuity ne fait pas du yoga. Il est en train d’être déployé par Perseverance. // Source : NASA/JPL-Caltech

Deux pieds restent à déplier

Les images obtenues par Perseverance semblent indiquer que tout se passe comme prévu pour déployer son petit compagnon sur le sol martien. En tout, il faut 6 sols pour déposer Ingenuity sur Mars. On voit sur les photos qu’Ingenuity est incliné, avec deux de ses pieds encore repliés. Ce n’est qu’une fois que l’hélicoptère sera complètement à la verticale que les deux autres pieds pourront aussi être mis dans le bon sens. Tant qu’il est encore accroché à Perseverance, l’hélicoptère peut l’utiliser comme source d’énergie. Après la séparation, Ingenuity ne pourra plus compter que sur son propre panneau solaire pour fonctionner correctement.

Avant même de voler, Ingenuity aura un premier défi une fois seul sur Mars : il lui faudra survivre à sa première nuit sans l’aide du rover (et donc à des températures très froides). La mission d’Ingenuity doit durer 30 sols (31 jours terrestres). Dans ce laps de temps, il pourra tenter jusqu’à 5 vols maximum (chaque vol étant décidé en fonction des résultats des vols précédents). Lors de la première tentative, l’hélicoptère doit s’élever à 3 mètres au-dessus du sol et planer, pendant 30 secondes environ. Si tout se passe bien et qu’il atterrit sans dommages, un deuxième vol avec quelques mètres de distance à parcourir devrait être envisagé.

Avec cet hélicoptère, la Nasa ne poursuit pas de but scientifique à proprement parler : c’est avant tout une démonstration technologique. Si Ingenuity venait à échouer, il ne doit en aucun cas perturber les activités du rover. Et à la fin de sa mission, Ingenuity sera abandonné sur place par Perseverance, qui poursuivra son exploration du cratère Jezero.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo