L'année 2021 compte en tout 4 éclipses, dont 2 éclipses de Lune et 2 éclipses de Soleil. Voici où il faut se trouver sur le globe pour espérer observer les prochaines.

Il ne peut y avoir que 7 éclipses maximum en une année. 2021 n’atteint pas ce maximum, mais est tout de même une année bien fournie en éclipses, puisque l’on en compte 4 cette année. Il y a 2 éclipses de Soleil, ainsi que 2 éclipses de Lune. À chaque fois, tout le monde ne peut pas en profiter sur la planète. Pour assister à ce type d’événement, il faut se trouver dans ce qu’on appelle la zone de visibilité.

Voici, pour chacune des éclipses prévues en 2021, depuis quelles régions du monde le phénomène est visible.

Les éclipses de Lune

Pendant une éclipse de Lune, l’astre passe dans l’ombre de la Terre. La Lune, la Terre et le Soleil sont alignés dans cet ordre. Pour observer les phases d’une éclipse de Lune, il suffit qu’il fasse nuit à ce moment-là. Une éclipse de Lune ne peut se produire qu’à la pleine Lune, lorsque la Lune est visible tout au long de la nuit (la Lune se lève alors quand le Soleil se couche, et se couche quand il se lève).

À venir : l’éclipse partielle de Lune du 19 novembre

La deuxième et dernière éclipse de Lune de 2021 est partielle. Elle sera visible depuis l’océan Pacifique. L’éclipse sera complètement visible au-dessus de :

  • L’Amérique du Nord,
  • L’Amérique du Sud,
  • L’Australie,
  • Certaines régions d’Europe et d’Asie.

La France ne verra que l’entrée dans la pénombre de cette éclipse, ce qui n’est absolument pas spectaculaire.

Visibilité de l’éclipse du 19 novembre 2021. // Source : Capture d’écran IMCCE/Nasa

Passée : l’éclipse totale de Lune du 26 mai

La première éclipse de Lune de l’année 2021 était totale. La totalité de l’éclipse était visible depuis l’océan Pacifique. La phase de totalité de l’éclipse a été très brève : à peine 14 minutes. Il était possible d’en profiter depuis :

  • L’Australie,
  • L’Ouest des États-Unis,
  • L’Ouest de l’Amérique du Sud,
  • Le Sud-Est de l’Asie.

La France n’était pas dans la zone de visibilité. Vous pouvez cependant revoir l’événement en ligne, ou contempler ses photos les plus féériques.

Visibilité de l’éclipse du 26 mai 2021. // Source : Wikimedia/Domaine publicc/Nasa

Les éclipses de Soleil

Pendant une éclipse de Soleil, la Lune passe entre la Terre et le Soleil. Il faut un alignement entre le Soleil, la Lune et la Terre, dans cet ordre.

Pour rappel, l’observation d’une éclipse de Soleil nécessite plus de précautions que celle d’une éclipse de Lune : il faut porter des lunettes spécialement conçues pour cet usage, car regarder le Soleil sans protection peut causer des dommages irréversibles.

À venir : l’éclipse totale de Soleil du 4 décembre

La seconde éclipse de Soleil de l’année 2021 est totale. Sa particularité est d’être une éclipse polaire. La phase totale ne sera visible que depuis une partie de l’Antarctique.

On pourra voir une éclipse partielle (mais assez faiblement) depuis : le Sud de l’Afrique et le Sud-Ouest de l’Australie.

Visibilité de l’éclipse du 4 décembre 2021. // Source : Wikimedia/CC/A.T. Sinclair

Passée : l’éclipse annulaire de Soleil du 10 juin

La première éclipse de Soleil de 2021 était annulaire. La phase annulaire n’était visible que depuis :

  • Le Nord-Est du Canada,
  • Le Nord-Ouest du Groenland,
  • L’Est de la Russie.

Certaines régions du monde ont pu voir la phase partielle de l’éclipse : le Nord de l’Asie, une partie de l’Europe dont la France, le Nord-Ouest de l’Amérique du Nord. Vous pouvez revoir cette éclipse en ligne ou en admirer les photos les plus renversantes.

Visibilité de l’éclipse du 10 juin 2021. // Source : Wikimedia/CC/A.T. Sinclair

Article publié initialement le 26 décembre 2020 et mis à jour le 01 août 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo