Apple a commencé à fabriquer ses propres masques pour limiter la propagation du coronavirus. Cependant, ces masques ne sont pas à destination du public : ils sont pour ses employés.

On connaît l’Apple, constructeur de smartphones et d’ordinateurs. On connaît moins en revanche l’Apple touche-à-tout, qui fabrique des boîtes à pizza, des pots de fleurs ou de sacs en papier — ou du moins, qui brevète des concepts s’y référant. À la liste des activités quelque peu surprenantes de la firme de Cupertino, on peut en ajouter une autre : celle des masques de protection.

Et contrairement à certaines autres idées qui n’ont pas dépassé le stade de la pensée, ce projet est bien réel : comme le rapporte Bloomberg, l’entreprise américaine s’est lancée dans l’élaboration de masques, qu’elle distribue à son personnel afin de le protéger contre un risque de contamination au coronavirus. Le produit, appelé Reusable Face Mask, n’est pas destiné à la vente.

La taille de cette version du masque est M/L. Il n’est pas précisé si c’est une taille unique ou si des modèles plus petits ou plus grands sont proposés. // Source : Mark Gurman

Selon les informations obtenues par Bloomberg, le masque est constitué de trois couches destinées à filtrer les particules transportant le virus SARS-CoV-2, dans un sens comme dans l’autre — un masque vise en effet à empêcher un air contaminé d’atteindre celui qui le porte, et que celui-ci projette vers d’autres son propre souffle. Le masque peut être lavé et réutilisé jusqu’à cinq fois.

Avec le masque sont livrées des instructions d’utilisation : avec sa manipulation, il convient de bien se laver les mains, pour éviter de le souiller avec des saletés ou des microbes — ou avec le SARS-CoV-2, ce qui serait un comble. Une fois correctement placé sur le visage, le masque peut être ajusté par les cordons, ce qui le rend a priori compatible avec plusieurs formes de tête, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme.

Apple a soigné l’emballage de ce masque, afin de coller avec son image de marque premium. // Source : Mark Gurman

En France, les masques recommandés pour le grand public se divisent en deux catégories : les masques dits de catégorie 2, qui visent à protéger au quotidien les individus. Ils doivent filtrer 70 % des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns. Il y a aussi les masques de catégorie 1, qui concernent les professionnels en contact régulier avec le public. Pour ceux-là, le niveau de filtrage doit être de 90 %.

D’autres types de masques existent. Il y a les masques chirurgicaux (ou FFP2 dans certains cas bien précis), qui s’adressent au personnel soignant en contact direct avec des malades ou des personnes particulièrement vulnérables. Il y a aussi les masques cousus chez soi, mais le niveau de filtration peut être assez médiocre en fonction de la matière utilisée et de la qualité de fabrication. C’est toutefois mieux que rien.

Reusable Face Mask
Source : Mark Gurman

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo