Saturne et la Lune seront proches dans le ciel dans la nuit du 15 au 16 juillet 2019. Comment profiter de cet événement astronomique ? Voici quelques conseils pour regarder cette conjonction.

L’événement s’était déjà produit en juin : une nouvelle conjonction entre Saturne et la Lune aura lieu dans la nuit du 15 au 16 juillet 2019. Le mois est propice à l’observation de cette planète : Saturne était à l’opposition le 9 juillet, offrant une occasion de voir ses célèbres anneaux avec un télescope.

Si les conditions météorologiques le permettent, la rencontre des deux astres sera observable jusqu’à l’aube. La face visible de la Lune sera éclairée à 98 %. Sa conjonction avec Saturne a lieu la veille de la pleine lune. Vous verrez ce qu’on appelle une lune gibbeuse croissante.

La Lune et Saturne vues depuis Paris à minuit le 16 juillet 2019. // Source : Capture d’écran The Sky Live

Cherchez Saturne sur la gauche de la Lune

La semaine du 15 juillet, la planète est visible à l’œil nu entre 21h50 et 5h20. Lors de sa conjoncture avec la Lune, Saturne peut être plus facile à trouver que d’habitude. À la tombée de la nuit, regardez en direction du sud. Cherchez la planète à gauche de notre satellite, légèrement plus basse sur l’horizon. Au cours de la nuit, Saturne va se rapprocher de la Lune, comme on peut l’anticiper à l’aide du planétarium virtuel The Sky Live.

Vous pouvez profiter de ce rapprochement entre la Lune et Saturne pour repérer des constellations. La conjonction a lieu juste au dessus de la constellation du Sagittaire, reconnaissable à sa forme de « théière ». Profitez en pour trouver les constellation du Capricorne et du Bouclier.

La rencontre entre la Lune et Saturne, à minuit le 16 juillet 2019, vue de Paris. // Source : Capture d’écran Google Sky, annotations Numerama

Pour une observation optimale, évitez un lieu où l’observation serait perturbée par la pollution lumineuse. En s’éloignant des villes, le ciel devrait être bien plus agréable à regarder.

Planètes visibles, pleine lune, étoiles filantes : si vous voulez savoir ce qu’il est possible de voir dans le ciel en juillet 2019, nous tenons un calendrier chaque mois sur Numerama.

Partager sur les réseaux sociaux