Le Soleil se couchera sous l'Arc de Triomphe le soir du 8 mai 2019. Les photographes se presseront probablement sur l'avenue parisienne pour immortaliser l'instant. Voici quelques conseils pour réaliser la plus belle image possible.

Si vous vous baladez sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, le soir du 8 mai 2019, vous pourrez voir le Soleil se coucher sous l’Arc de Triomphe. L’astre disparaîtra progressivement en dessous de l’arche, offrant une belle occasion aux férus d’astronomie de prendre en photo l’événement.

Quel est le meilleur endroit pour obtenir un beau cliché ? À quel moment faut-il se tenir prêt ? Cet événement se reproduira-t-il ? Voici les réponses à ces questions.

D’où prendre la photo ?

Pour réussir cette photographie, il faut évidemment trouver l’emplacement idéal. « Il vaut mieux prendre la photo de loin  », conseille Florent Deleflie, astronome à l’observatoire de Paris. Le rond-point des Champs-Élysées est l’endroit parfait, puisqu’il se trouve au pied de l’avenue. De cet endroit, le diamètre solaire est quasiment identique au diamètre de l’arche observé.

Si le rond-point est pris d’assaut, vous pouvez aussi vous rendre sur la place de la Concorde. De cet endroit, sachez cependant que le Soleil ne sera pas visible en entier sous l’arche. La troisième option, consistant à photographier l’événement sur l’avenue au milieu des véhicules, n’est pas sans risque. En 1997, cela n’a pas empêché une foule de spectateurs de se rassembler jusqu’en haut des Champs-Élysées.

Le Soleil se couche sous l’Arc de Triomphe, le 4 août 1997. // Source : Wikimedia/CC/GodefroyParis

Attention au choix de votre appareil photo. « Évitez de photographier [le Soleil] sans filtre, vous risquez d’endommager votre appareil photo et votre vue si vous utilisez un appareil à visée reflex », prévient l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE, rattaché à l’observatoire de Paris). Même si vous tenez à faire la plus belle photo possible, évitez de regarder directement le Soleil tant qu’il vous éblouit car cela signifie qu’il n’est pas encore assez bas sur l’horizon. De manière générale, ne regardez pas le soleil.

Quand prendre la photo ?

À quel instant précis faudra-t-il appuyer sur le déclencheur ? Depuis le rond point des Champs-Élysées, la meilleure période est celle où le centre du Soleil va passer par l’axe de l’arche. Admettons que vous parveniez à vous positionner sur le rond-point, au centre de l’avenue et dans l’axe de l’Arc de Triomphe. Il faudra alors être prêt à 21 heures, 5 minutes et 27 secondes (en heure légale française). Vous aurez 20 secondes pour immortaliser l’événement. Si vous voulez aussi photographier l’instant où le centre du Soleil se couchera, cela se passera juste après, à 21 heures, 7 minutes et 20 secondes.

Puisqu’il est peu probable que vous occupiez cette position, sachez que si vous vous déplacez vers la gauche de cet axe, il faudra prendre votre photo un peu plus tôt. Si vous êtes à droite de cet axe, il faudra la prendre un peu plus tard. L’IMCCE évoque des « différences de temps de quelques dizaines de seconde sur les prévisions ».

Un coucher de Soleil à côté de l’Arc de Triomphe. // Source : Pixabay (photo recadrée)

Admettons maintenant que vous réussissiez à prendre la photo sur la place de la Concorde, au pied de l’obélisque (ce qui n’est pas possible, car le monument est encerclé par une grille), toujours dans l’axe de l’Arc de Triomphe. La période à laquelle le centre du Soleil passera par l’axe de l’arche commencera à 21 heures, 6 minutes et 22 secondes. À nouveau, vous aurez 20 secondes pour faire votre photo. Le coucher du centre du Soleil, lui, a lieu à 21 heures, 7 minutes et 33 secondes. Comme sur le rond-point des Champs-Élysées, il faut anticiper un décalage de temps négatif si vous êtes à gauche de cet axe, et positif si vous êtes à droite de cet axe. Les différences de temps se compteront à nouveau en «  dizaines de secondes », anticipe l’IMCCE.

N’oubliez pas qu’il faudra tenir compte de deux détails. D’abord, la barre horizontale de la Grande Arche de la Défense est visible sous l’Arc de Triomphe depuis les Champs-Élysées. Elle va donc empêcher de voir le coucher de Soleil en entier. Quand on s’approche de l’Arc de triomphe, cette barre se rapproche elle aussi de l’horizon… mais le diamètre apparent de l’arche augmente (et pas le diamètre apparent du Soleil). Ensuite, il y a aura probablement un drapeau tricolore sous l’arche pour la commémoration du 8 mai 1945 : il sera aussi dans votre cadre.

Le phénomène se reproduira-t-il ?

Si ce drapeau vous dérange, vous pourrez vous rattraper les deux jours suivants. Le 9 mai, depuis le rond-point des Champs-Élysées, la période où le centre du Soleil passera par l’axe de l’arche aura lieu à 21 heures, 4 minutes et 31 secondes. Le 10 mai, au même endroit, cette période commencera à 21 heures, 3 minutes et 36 secondes. C’est même ce jour-là que le Soleil pourrait être « positionné presque parfaitement dans l’arrondi de l’arche », précise l’IMCCE.

L’idée de vous retrouver au milieu d’une foule de photographes du 8 au 10 mai ne vous enthousiasme pas ? Une dernière astuce peut être de venir photographier le coucher du Soleil le soir du 7 mai, depuis la place de la Concorde. Le centre de notre étoile passera par l’axe de l’arche à 21 heures, 6 minutes et 22 secondes.

Enfin, vous aurez d’autres occasions de voir le Soleil sous l’Arc de Triomphe en 2019. « C’est un marronnier, sourit Florent Deleflie. Le lever et coucher du Soleil sous l’Arc de Triomphe se produisent 4 fois par an [ndlr : 2 fois chacun]. » Le prochain coucher du Soleil sera visible les 4 et 5 août. Les prochains levers, observables depuis le square de la Porte Maillot cette fois-ci, auront lieu du 4 au 7 novembre.

Partager sur les réseaux sociaux