La sonde Juno a photographié deux taches voisines sur Jupiter. Ces tempêtes jumelles, distinguables par leurs couleurs rouge et blanche, se trouvent dans l'hémisphère sud de l'astre.

L’exploration de Jupiter par la sonde Juno se poursuit : quelques mois après avoir découvert un étrange œil de dragon sur la planète, la sonde a immortalisé d’impressionnantes tempêtes jumelles.

La Nasa a dévoilé cette image saisissante le 17 janvier 2019. Les tornades ont été photographiées le 21 décembre dernier. Juno était alors en train d’effectuer « son dernier survol rapproché de la planète géante gazeuse », explique l’agence spatiale américaine.

Les tempêtes jumelles sur Jupiter. // Source : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Gerald Eichstadt/Sean Doran

Le cliché permet de voir l’hémisphère sud de la planète aux nombreuses lunes. Juno se trouvait alors à 38 300 kilomètres des nuages de Jupiter.

La Grande Tache rouge et l’Ovale BA

La Grande Tache rouge, un remarquable anticyclone plus gros que la Terre, est visible sur cette image. Juno a également pris en photo l’Ovale BA, une autre tempête massive. La Nasa précise que cette dernière est le résultat d’une fusion entre 3 tâches plus petites, qui a eu lieu en 2000.

« Le grand point rouge, qui est environ deux fois plus large que l’Ovale BA, pourrait s’être formé à partir du même processus il y a plusieurs siècles », poursuit l’agence spatiale. La sonde a déjà photographié le vortex Ovale BA en février 2018. Depuis, la tache a eu le temps de changer de forme et de couleur — elle est passée par les teintes rouges et blanches.

Partager sur les réseaux sociaux