SpaceX prévoyait de laisser son lanceur Falcon 9 couler des jours paisibles au fond de l'océan après la mission GovSat-1. Or, la fusée s'est comportée comme si elle allait être récupérée : elle n'a pas été détruite, et attend à la surface de l'eau que l'on vienne la chercher.

Malgré les échecs spatiaux rencontrés par SpaceX, incluant la disparition mystérieuse du satellite Zuma, l’entreprise d’Elon Musk commence à faire de la réutilisation de ses fusées une routine. Ainsi, son cargo Dragon a été renvoyé vers la Station spatiale internationale l’été dernier — et cela a presque fini par sembler normal.

Ce 1er février 2018, Elon Musk a tweeté au sujet d’une autre prouesse réalisée par son entreprise. Elle concerne l’une des fusées de SpaceX, qui n’a miraculeusement pas été détruite au moment où elle est revenue s’écraser à la surface de l’océan.

Le lanceur qui ne voulait pas couler

L’élément en question se trouve être le premier étage d’une fusée Falcon 9, qui a placé avec succès un satellite GovSat-1 sur orbite le 31 janvier. Habituellement, SpaceX cherche à faire atterrir les premiers étages de ses fusées juste après les décollages, en les renvoyant en mer ou sur terre afin qu’ils soient réutilisés.

Or, cette fois-ci l’entreprise n’avait pas envisagé de récupérer le premier étage du lanceur : celui-ci devait donc finir ses jours au fond de l’océan, au large de la Floride. SpaceX a laissé l’engin spatial fonctionner comme s’il devait être récupéré, tout en anticipant le fait qu’il coulerait une fois revenu.

SpaceX va finalement remorquer l’engin

Il n’en a rien été : l’appareil est resté à la surface de l’océan à attendre qu’on vienne le récupérer, à l’étonnement même de SpaceX. Dans son tweet, Elon Musk a fait part de son intention de remorquer bientôt le lanceur jusqu’au rivage.

Néanmoins, la priorité de l’entreprise n’est probablement pas, à l’heure actuelle, de récupérer l’étage de la fusée. En effet, SpaceX s’apprête à réaliser le premier décollage du Falcon Heavy, prévu pour ce 6 février.

Toujours est-il que SpaceX parvient désormais à récupérer des fusées, sans même le faire exprès.

Partager sur les réseaux sociaux