La lune Io aux 400 volcans, satellite naturel de Jupiter, a été photographiée de près par la sonde Juno. On n’avait jamais vu sa surface avec une telle qualité d’image.

Ce sont des images spectaculaires et inédites, pour démarrer 2024. Voilà vingt ans qu’aucun engin spatial n’avait volé près de Io, la lune volcanique de Jupiter, et entre-temps, les appareils photos embarqués se sont améliorés. Io est fascinante : on lui connaît pas moins de 400 volcans, tous actifs. Ce satellite naturel est donc l’objet le plus géologiquement actif du Système solaire. Le 30 décembre 2023, la sonde Juno est passée à proximité de Io, livrant des clichés d’une netteté toute nouvelle.

Juno est autour de Jupiter depuis 2016 (après un lancement en 2011). L’engin spatial étudie la géante gazeuse sous toutes les coutures, mais survole aussi ses lunes, comme Ganymède ou Europe. Elle était passée du côté d’Io début 2023, mais ce dernier survol de l’année s’est fait à une altitude de 2 500 km, autrement dit en la frôlant presque à l’échelle du Système solaire. Quant aux clichés spectaculaires qui en résultent, on les doit à la JunoCam, embarquée dans la sonde.

Les photos de Juno, à 2 500 kilomètres de sa surface

Les images existent en noir et blanc et en version colorisée par l’ingénieur de la Nasa Kevin M. Gill :

La lune Io, photographiée par Juno, en noir et blanc, de près. // Source : Nasa
La lune Io, photographiée par Juno, en noir et blanc, de près. // Source : Nasa
Les images de la lune Io de Jupiter, prises par la sonde Juno, colorisées. // Source : Nasa / Kevin M. Gill
Les images de la lune Io de Jupiter, prises par la sonde Juno, colorisées. // Source : Nasa / Kevin M. Gill

Ces clichés permettent d’observer la surface de la lune Io avec une netteté saisissante.

Zoom sur la surface de la lune volcanique de Jupiter, Io. // Source : Nasa / Kevin M. Gill
Zoom sur la surface de la lune volcanique de Jupiter, Io. // Source : Nasa / Kevin M. Gill

L’hyper-volcanisme de la lune Io lui vaut une jolie place dans l’imaginaire de la science-fiction. Moins connue que 2001 L’Odyssée de l’espace, sa suite 2010 : L’Année du premier contact mettait en scène l’approche périlleuse d’astronautes sur Io. Mais nul doute que ces nouvelles images donnent encore plus de frissons qu’un film.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !