La caméra de Juno a rencontré un dysfonctionnement récemment. Cette sonde de la Nasa survole régulièrement Jupiter et ses lunes. Heureusement, la caméra a bien fonctionné début mars 2023.

La sonde Juno a survolé l’une des lunes de l’impétueuse Jupiter le 1er mars 2023. La mission de la Nasa est passée à 51 500 km de la surface d’Io, a repéré ScienceAlert. Malgré de récents dysfonctionnements de Juno, le vaisseau est parvenu à prendre une superbe image de sa cible. Io ressemble à une bille brune dans ce beau portrait. Il s’agit d’une version de l’image retravaillée par Kevin Gill, ingénieur logiciel au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

Ce n’est pas tout à fait une première pour Juno : il s’agissait de son 49e survol rapproché de la planète Jupiter. À cette occasion, la sonde a obtenu la « meilleure vue depuis New Horizons » (une autre sonde de la Nasa) sur Io. Néanmoins, il n’était absolument pas certain que la sonde parvienne à prendre des images, comme l’a fait remarquer le planétologue Thomas Appéré le 4 mars sur Twitter. Pour rappel, Juno est équipé d’une caméra en couleur, JunoCam, conçue pour prendre en photo le sommet des nuages de Jupiter, et la surface de ses lunes.

Io, le 1er mars 2023. // Source : Flickr/CC/Kevin Gill (photo recadrée)
Io, le 1er mars 2023. // Source : Flickr/CC/Kevin Gill (photo recadrée)

La caméra de Juno avait un problème de température

Or, cet imageur avait rencontré des problèmes quelques mois auparavant. Le 30 janvier 2023, on apprenait que JunoCam n’avait pas réussi à prendre les photos prévues lors du 48e survol de Jupiter, le 22 janvier. Ce n’était pas la première fois : un problème similaire était déjà survenu lors du survol précédent, en décembre. « Une augmentation anormale de la température après la mise sous tension de la caméra en vue du survol » avait déjà été constatée, pendant 36 minutes. Fin janvier, le problème avait persisté plus longtemps, 23 heures. Les 214 premières images de Juno ce jour-là étaient donc inutilisables (44 images, prises après la dissipation du problème, avaient finalement été exploitées).

On peut ainsi se réjouir du fait que JunoCam n’ait pas rencontré un problème semblable le 1er mars. Et, espérer que cela continue de cette façon. Le prochain survol d’Io par Juno est prévu le 16 mai, à une distance de 35 000 km.

Jupiter est souvent comparée à un mini système solaire. Non seulement la planète a une composition proche de celle du Soleil, mais elle exerce aussi son influence sur ses lunes, ses anneaux et des astéroïdes. Voir d’un peu plus près ses lunes, comme Io, permet d’en savoir davantage sur ce système fascinant.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !