Roscosmos décidera en janvier ce qu’il convient de faire au sujet de la capsule Soyouz qui a été touchée par une fuite.

Le vaisseau Soyouz actuellement arrimé à la Station spatiale internationale (ISS) est-il toujours bon pour le service ou n’est-il plus en mesure d’assurer le transport des astronautes ? Cette question difficile pour la Russie sera résolue dans les toutes prochaines semaines. C’est ce que rapporte l’agence de presse publique Tass le 27 décembre 2022.

Quel avenir pour la capsule Soyouz ?

C’est en effet au mois de janvier 2023 que l’agence spatiale russe (Roscosmos) doit trancher. La capsule a été victime d’une fuite de liquide de refroidissement, repérée à la mi-décembre, juste avant une sortie extravéhiculaire pour deux cosmonautes — elle a été annulée par sécurité. La fuite a été confirmée par l’équipage à bord de l’ISS et prise en vidéo.

L’hypothèse la plus plausible pour expliquer cette dégradation est la rencontre entre le Soyouz et une micrométéorite ou bien un débris quelconque de toute petite taille. Même si l’objet a des dimensions très réduites, de quelques centimètres ou de quelques millimètres, les dégâts occasionnés au moment de l’impact peuvent être très importants.

Le vaisseau Soyouz MS-22 sur l'ISS. // Source : Flickr/CC/Nasa Johnson (photo recadrée et modifiée avec Canva)
Le vaisseau Soyouz MS-22 sur l’ISS. // Source : Nasa Johnson

Depuis la découverte de cette dispersion de liquide dans l’espace (l’écoulement se fait vers l’extérieur), la coque du Soyouz a été inspectée par le bras robotique de l’ISS. C’est à cette occasion que la fuite a été localisée. Des tests ont également été conduits pour constater le fonctionnement de la capsule au niveau de ses systèmes de propulsion. Aucune anomalie n’a été notée.

Deux perspectives coexistent pour l’heure concernant ce vaisseau Soyouz : soit son intégrité est intacte et il peut servir à rapatrier des astronautes sur Terre. Soit il est jugé trop endommagé, ce qui mettrait en péril l’équipage de retour. Dans ce cas, l’engin serait largué à vide. À la place, une nouvelle capsule Soyouz serait envoyée dans l’espace pour assurer le transport.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !