Le ministre de la Santé François Braun et la Première ministre Elisabeth Borne ont donné des indications quant aux publics visés par la nouvelle dose de rappel.

Une nouvelle vague du covid est en train de gagner la France, en ce début décembre 2022, avec une hausse de + 39 % par rapport à la semaine précédente. Dans ce contexte de reprise, le ministre de la Santé, François Braun, a lancé un « appel solennel à la vaccination » pour la deuxième dose de rappel (qui est généralement la « 4e dose »).

Mais, cette campagne de rappel reste entourée de flou aux yeux de la population : qui peut concrètement se faire vacciner ou non avec ce rappel en ce moment ? Les déclarations du gouvernement clarifient un peu les choses.

Le ministre de la Santé François Braun sur BFM le 4 décembre 2022. // Source : BFMTV
Le ministre de la Santé François Braun sur BFM le 4 décembre 2022. // Source : BFMTV

« Tout le monde peut se faire vacciner »

Depuis la rentrée, la stratégie des autorités de santé françaises est de proposer le nouveau rappel du vaccin contre le covid à des publics fragiles — personnes âgées, immunodéprimées ou à risque et l’entourage de cette population très vulnérable. Mais, la question de l’entourage interroge, car le contact régulier avec des personnes de plus de 60 ans ou ayant des comorbidités est assez courant.

Lors de son interview sur BFM TV, le ministre de la Santé François Braun a été très clair : « tout le monde peut se faire vacciner », déclare-t-il, le 4 décembre 2022. Cela signifie qu’une personne ne rentrant pas forcément dans la liste du public visé, mais n’ayant aucune contre-indication (ne pas avoir eu le covid récemment, par exemple), a tout à fait le « droit » de recourir à cette dose de rappel.

Dès le lendemain, ce fut au tour de la Première ministre Élisabeth Borne d’y mettre son grain de sel. « Si vous allez chez votre pharmacien et que vous dites : ‘je vais voir ma grand-mère pendant les vacances’, vous avez accès gratuitement au vaccin. Il faut que chacun y aille, il faut être attentif pour les personnes fragiles en se faisant vacciner si on doit aller voir sa famille pendant les fêtes », a-t-elle déclaré.

En clair, cela signifie qu’en soi tout le monde est éligible, car c’est simplement à vous de déterminer si votre situation le nécessite.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !