La mission Lucy a profité de son survol de notre planète pour prendre un beau portrait de famille. La Lune est discrète, mais se cache bien dans cette image où l’on voit aussi la Terre.

Il y a plus d’un an, Lucy s’est envolée dans l’espace en direction des astéroïdes troyens de Jupiter. Alors que la mission survolait pour la première fois notre planète, à la mi-octobre 2022, Lucy a capturé une superbe image de la Terre. Le cliché a été présenté le 25 octobre par la Nasa. Si vous êtes attentif, vous verrez que la Lune s’y cache également.

Le cliché a été obtenu le 13 octobre. La mission Lucy se trouvait à 1,4 million de km de notre planète. La sonde étalonnait alors ses instruments, pour se préparer à ses futures observations d’astéroïdes. À l’extrême gauche du cliché, la Lune se fait discrète, mais elle est bien présente.

La Lune est là ! // Source : NASA/Goddard/SwRI (annotation Numerama)
La Lune est là ! // Source : NASA/Goddard/SwRI (annotation Numerama)

Quand l’image a été obtenue, Lucy s’approchait de notre planète, pour sa toute première manœuvre d’assistance gravitationnelle terrestre. En survolant la Terre, la sonde peut augmenter sa vitesse, afin d’atteindre la rapidité nécessaire pour se diriger vers les astéroïdes troyens. Ces corps célestes orbitent autour du Soleil, dans le sillage de Jupiter.

Sur l’image de la sonde Lucy, se trouve le lieu qui abrite le fossile Lucy

Sur une autre image, obtenue quelques jours plus tard, le 15 octobre, Lucy observe la Terre à 620 000 km de distance. « La partie supérieure gauche de l’image contient une vue de Hadar, en Éthiopie, qui abrite le fossile de l’ancêtre humain vieux de 3,2 millions d’années d’après lequel le vaisseau spatial a été nommé », souligne la Nasa sur Twitter.

Un point bleu pâle. // Source : NASA/Goddard/SwRI (image recadrée)
Un point bleu pâle. // Source : NASA/Goddard/SwRI (image recadrée)

Ces « portraits de famille » sont probablement les premiers de toute une série d’images à venir, capturées par la mission Lucy. 6 ans après son lancement dans l’espace, Lucy devrait atteindre le premier astéroïde troyen qu’elle doit étudier.

Pourquoi viser ces objets ? Ils sont des vestiges de la matière qui a formé les planètes situées sur la partie la plus externe du système solaire. Grâce à eux, nous pouvons remonter le temps jusqu’à la naissance du système solaire, pour en savoir davantage sur sa formation et son évolution.


Aidez-nous à construire l’avenir de Numerama en répondant à cette enquête !