La Nasa est parvenue à rétablir les communications avec le nanosatellite Capstone. Celui-ci est en route vers la Lune pour tester une orbite spéciale.

C’est une excellente nouvelle pour la poursuite du programme Artémis : dans la journée du 6 juillet, l’agence spatiale américaine a annoncé non sans une vive satisfaction et un grand soulagement le rétablissement des communications avec Capstone (« Cislunar Autonomous Positioning System Technology Operations and Navigation Experiment »).

Captsone exécute sa première correction de trajectoire

Conséquence heureuse de cette connexion retrouvée, la Nasa va pouvoir exécuter la première manœuvre correctrice de trajectoire de Capstone. Celle-ci doit survenir au cours de la journée du 7 juillet. Il faut rappeler que Capstone est un nanosatellite, qui est en transit vers la Lune. L’engin arrivera sur place en novembre, puis s’insérera sur une orbite particulière.

capstone
Capstone, lors de sa phase de préparation sur Terre. // Source : Nasa/Dominic Hart

Ces ajustements de vol sont courants pour les missions spatiales. Même si le trajet est calculé et établi en amont, les opérateurs au sol procèdent ponctuellement à des micro-rectifications en se basant sur la position effective de l’appareil. La Nasa note qu’il n’y a aucune autre action à faire sur Capstone : le vaisseau s’est bien comporté durant son silence de quelques jours.

Quant à savoir quelle a été la cause profonde du souci observé avec la liaison, la Nasa n’a pas encore de réponse à apporter. La recherche des causes demeure indispensable, ne serait-ce que pour prévenir ou anticiper une éventuelle réitération du dysfonctionnement. Le bug se serait déclenché au moment de la mise en route de ses outils de communication.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !