Découvrir les secrets de l’univers, plonger dans les coulisses de Disney ou ceux de Marvel… Les séries documentaires sont légion sur la plateforme de streaming. Pour vous y retrouver dans le catalogue de Disney+, voici une sélection des meilleurs programmes à rattraper.

Comment s’abonner à Disney+

Disney+ est disponible en France  :

Vous avez déjà l’impression d’avoir fait le tour des fictions disponibles sur Disney+ ? Nous avons la solution pour vous : explorer des séries documentaires et ainsi de fabuleuses histoires vraies, qu’elles soient scientifiques, culturelles ou sociétales. Fort de son catalogue réunissant des productions Disney, Marvel, Star ou encore National Geographic, l’un des plus grands acteurs de la SVOD bénéficie d’une offre diversifiée et complète. Il peut même parfois être un peu difficile de choisir un programme, tant le choix ne manque pas.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons sélectionné neuf séries documentaires sur Disney+ parmi les plus intéressantes de la plateforme, parfaites pour occuper votre long week-end de l’Ascension.

Pour prendre le coup de crayon : Esquisses

Illustrateurs en herbe ou dessinateurs accomplis, cette série documentaire est pour vous ! Si vous avez toujours rêvé de connaître les techniques des animateurs Disney et de pouvoir griffonner vous-mêmes certains personnages iconiques, Esquisses va vous ravir. En 6 épisodes de 20 minutes chacun, vous pourrez rencontrer six animateurs de talent et découvrir leur histoire.

Dès le premier chapitre, consacré à l’animatrice Gabby Capili et au dessin de Kuzco, on devine que cette série documentaire sera formidable. Le programme est un parfait mélange entre un cours de dessin et le récit d’histoires intimes. Avec un décor très sobre, composé quasiment uniquement d’un pupitre d’artiste, Esquisses nous plonge dans le quotidien de dessinateurs et de personnages qui ont bercé notre enfance. Évidemment, la série met en valeur la compagnie Disney, parfois à outrance, mais le format parvient à passionner grâce à des interlocuteurs aussi pédagogues qu’attachants. On vous défie donc de ne pas vous découvrir une passion pour l’illustration après le visionnage d’Esquisses.

Pour (re)découvrir les Beatles : Get Back

En janvier 1969, les quatre garçons dans le vent s’approchent lentement du déclin. Les Beatles sont tous fatigués par une décennie de création musicale éreintante et les tensions commencent à émerger. Pourtant, après deux ans hors de la scène, ils décident de se retrouver pour créer un concert live et un documentaire unique. Le réalisateur Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux) met magnifiquement en valeur ces archives dans Get Back.

Il nous plonge alors au plus près de ces musiciens hors pair, en pleines sessions d’enregistrement. Aussi mélancolique que réjouissante, la série dévoile l’alchimie et le génie de ces Fab Four, qui continuent à multiplier les singles cultes, envers et contre tout. Let It Be, Get Back, Across the Universe… Autant de titres inoubliables se composent là, sous nos yeux ébahis. Tous les mélomanes trouveront leur bonheur dans cette symphonie d’abord inaudible puis éblouissante. Si la mini-série en trois épisodes faisant chacun de plus de deux heures peut parfois se perdre dans certaines lenteurs, la restauration de ces images oubliées est si bluffante que l’on reste scotché devant son écran.

Pour mettre en lumière des figures LGBTQIA+ : Pride

Si les personnes queer ont longtemps été effacées de l’histoire, la série documentaire Pride s’attache à leur redonner l’attention qu’elles méritent. À travers six épisodes et donc six décennies de combats LGBTQIA+, le programme dresse un portrait instructif et bouleversant de figures peu connues en France.

Des années 1950 à 2000, Pride retrace une histoire captivante des droits civiques aux États-Unis, en insistant sur des événements fondamentaux comme la révolte de Stonewall, les ravages du SIDA ou la lutte pour le mariage entre deux personnes du même genre. La série redonne vie à des récits essentiels, à travers des témoignages, parfois inédits, de l’autrice Audre Lord, de la pionnière trans Christine Jorgensen ou encore de l’activiste Madeleine Tress. Grâce à un habile travail narratif, Pride mêle images d’archives, interviews actuelles et reconstitutions incarnées par des comédiens de fiction comme Alia Shawkat (Search Party). Cette production originale Star parvient à interpeller, tout en rappelant que le combat n’est pas terminé. Réjouissant et motivant.

Pour démasquer nos super-héros préférés : Marvel’s 616

Depuis sa création dans les années 1930, Marvel a toujours eu un impact considérable sur notre culture et notre société. Cette série documentaire s’attarde ainsi sur les différentes influences de la marque sur le cosplay, les jouets ou les équipes créatives des comics. Que vous soyez un fan absolu ou pas, Marvel’s 616 vous captivera en racontant de petites histoires intimes dans la grande épopée.

La série est une mine d’informations et d’anecdotes sur des pans méconnus de la vie de Marvel, comme son expansion au Japon avec une version alternative de Spider-Man, dans les années 1970. Le rythme est soutenu, les intervenants sont diversifiés et l’analyse sociologique du phénomène est passionnante. Bref, Marvel’s 616 participe brillamment à redonner ses lettres de noblesse à la culture geek liée aux comics. Pour compléter l’immersion dans cet héritage, nous vous conseillons également la série documentaire Rassemblement. Élaborés par Marvel Studios, ces six épisodes proposent de découvrir les petites mains derrière les grands héros, avec les making-of de Loki ou encore Black Widow.

Pour s’émerveiller sur des détails : Le Monde selon Jeff Goldblum

Son nom vous est peut-être inconnu, mais vous avez forcément déjà aperçu sa frimousse sympathique dans Jurassic Park, The Grand Budapest Hotel ou Thor : Ragnarok. Jeff Goldblum n’est pas seulement un acteur de talent : c’est également un chanteur de jazz, et surtout un présentateur drôle et attachant. Il est ainsi la star de cette série documentaire de National Geographic, dans laquelle il découvre les secrets des sneakers, du café, du jeu vidéo ou des chiens.

Grâce à sa capacité à s’émerveiller devant tout ce qui l’entoure, Jeff Goldblum nous embarque avec lui dans cette aventure pendant deux saisons. Chaque épisode de 20 à 30 minutes, consacré à un univers différent, est alimenté de témoignages de scientifiques, d’experts ou d’amateurs passionnés. Le Monde selon Jeff Goldblum parvient à séduire grâce à un format court et surtout grâce à la personnalité originale de son animateur. Une série documentaire rafraîchissante et joyeuse sur des sujets du quotidien, qui plaira aux petits comme aux grands.

Pour se diriger vers l’infini et au-delà : Dans les étoiles

Qui ne s’est jamais rêvé astronaute, perdu la tête dans les étoiles ? Cette production Disney+ vous propose justement de vous immerger au cœur d’une mission de la Nasa de la plus haute importance. Grâce à des caméras sur Terre et dans l’espace, Dans les étoiles donne à voir les coulisses de la réparation du spectromètre magnétique alpha (AMS), conçu pour révéler les origines de l’univers (rien que ça).

Une série documentaire en six épisodes, qui s’intéresse notamment au capitaine Chris Cassidy, qui enfile à nouveau sa combinaison spatiale pour cette dernière mission dangereuse. Avec son équipe, ils vont mettre en péril leur vie pour dévoiler les secrets de l’humanité. Dans les étoiles offre un point de vue particulier sur l’intimité de ces astronautes et sur leurs personnalités. Une perspective qui permet de combiner efficacement les explications scientifiques pointues et les histoires personnelles. Captivant.

Pour plonger dans les mécaniques des attractions : Il était une fois les Imagineers

Si vous êtes un grand fan de Disneyland et que vous connaissez ses attractions par cœur, cette série documentaire devrait vous intriguer. Réalisés par Leslie Iwerks (la petite fille d’Ub Iwerks, le co-créateur de Mickey Mouse), ces six épisodes d’une heure racontent les coulisses des légendaires parcs Disney.

Dans Il était une fois les Imagineers (mix entre « ingénieurs » et « imagination »), nous partons à la rencontre de ces formidables inventeurs, qui ont mis sur pied les attractions les plus connues au monde. La série est notamment l’occasion d’apprendre que le premier jour d’ouverture de Disneyland était un pur désastre ou de comprendre comment les équipes créatives ont perpétué l’héritage de Walt après sa mort. Malgré une forme très classique et un propos très dense, Il était une fois les Imagineers parvient à nous faire rêver au sein d’un monde immersif. Clairement plutôt destinée à un public de fans avertis, la série documentaire ne fera pas l’unanimité à cause d’épisodes trop longuets. Mais si vous cherchez à en savoir davantage sur un manège du parc en particulier, l’émission Les Coulisses des Attractions, également disponible sur Disney+, vous dira tout sur Space Mountain ou sur la Tour de la Terreur.

Pour explorer l’infiniment grand : Cosmos

Grâce à Cosmos, l’univers n’aura bientôt plus de secret pour vous. Cette production de National Geographic mêle séquences dessinées et prises de vues réelles pour révéler les grandes découvertes de l’espace et du temps. Des origines de la planète Terre jusqu’aux effets de la gravité, les 13 épisodes de la série documentaire développent des concepts scientifiques rigoureux et parfois trop pointus.

Mais cette suite de la série des années 1980, Cosmos : A Personal Voyage, vulgarise avec brio ces thématiques, grâce à la présence de l’astrophysicien Neil DeGrasse Tyson à la présentation. La série est ludique et fun, tout en rendant accessible des puits de science sans fin. Alan Silvestri, qui avait composé la bande originale de Retour vers le futur ou Forrest Gump, apporte sa musique aérienne à cette épopée édifiante. Si vous aimez être bluffés par la beauté de l’univers et que les frères Bodganoff ont bercé votre enfance avec Temps X, Cosmos comblera toutes vos attentes.

Pour visiter les plateaux de cinéma : Souvenirs de tournage

Mary Poppins, Le Monde de Narnia, Tron, Pirates des Caraïbes, Chérie, j’ai rétréci les gosses… Autant de films cultes qui ont marqué des générations d’enfants. Mais ce que l’on remarque moins, ce sont les petits détails et les accessoires qui sont essentiels pour donner vie à nos héros favoris. Dan Lanigan l’a bien compris : cet Américain collectionne des milliers d’objets de cinéma depuis son adolescence.

Dans Souvenirs de tournage (dont le titre anglais, Prop Culture, est bien plus représentatif), ce sympathique passionné nous ouvre les portes des plateaux du septième art. Costumes, armes, créatures ou encore accessoires mythiques sont au centre de ces huit épisodes fascinants. Lorsque Dan Lanigan découvre le sac de Mary Poppins ou la veste de Jack Sparrow, on ne peut s’empêcher de ressentir la même émotion et de retrouver nos âmes d’enfants. Souvenirs de tournage est à conseiller à tous les cinéphiles un peu pointilleux, férus d’anecdotes croustillantes et de retrouvailles touchantes avec les comédiens de ces films cultes.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur