Des joueurs d’Elden Ring ont déniché des preuves attestant que les ennemis ressemblant à des méduses géantes sont, en réalité, des enfants morts.

Elden Ring est articulé autour d’un univers basé sur ses propres règles, et certaines peuvent parfois être étranges. Ainsi, l’une d’elles consisterait à réincarner les enfants en méduses géantes, qui se lamentent. On peut bien évidemment stopper leur peine en les tuant, mais peut-être n’en aurez-vous plus envie après avoir découvert ces nouveaux secrets dénichés par la communauté.

Dans un sujet publié sur Reddit le 3 mai 2022, FreeWatercressSalad partage la capture de deux tombes, sur lesquelles il est inscrit : « Ci-gîsent Aurelia et Aureliette, qui n’ont jamais vu les étoiles ». Aurelia n’est autre que le nom de la méduse que vous pouvez invoquer pour vous prêter mainforte. C’est aussi le vrai nom scientifique d’une espèce — Aurelia aurita (aussi appelée la méduse lune). Dans Elden Ring, Aurelia serait donc morte en compagnie de sa sœur avant de passer à l’âge adulte.

Les méduses dans Elden Ring
Les méduses dans Elden Ring. // Source : Imgur

Une nouvelle découverte morbide et triste, liée à Elden Ring

Dans cette vidéo publiée sur YouTube (attention aux spoilers), on découvre qu’il est possible de réunir les deux méduses, en invoquant Aurelia juste à côté d’Aureliette. Cette dernière se trouve dans la partie nord-est de la carte, à laquelle on accède après plusieurs heures de jeu. En les faisant se rencontrer, on débloque un passage permettant d’ouvrir un coffre contenant un objet spécifique.

Dans la séquence, on constate qu’Aureliette possède une voix d’enfant. La jumelle répète inlassablement : « Sœur, où es-tu allée ? Tu m’as promis que quand on atteindrait l’âge de 14 ans, nous pourrions voir les étoiles. J’attends depuis si longtemps, et pour toujours apparemment. » Bref, il s’agit d’un énième destin tragique, marqué par une promesse brisée.

L’invocation méduse dans Elden Ring
L’invocation méduse dans Elden Ring. // Source : Capture PS5

Ce petit récit sur Aurelia et Aureliette rappelle celui des harpies qui se distinguent par leur chant de lamentation en latin. Voilà la preuve que les environnements d’Elden Ring sont peuplés de créatures, certes effrayantes, mais au passif très douloureux. Il y a par conséquent une mélancolie qui se dégage du RPG exigeant. Vous trouvez cela trop triste ? La version Game Boy d’Elden Ring est bien plus adorable.