En mai, Salto sera proposé sous la forme d’une « chaîne Amazon ». Le service de streaming français sera accessible depuis l’application Amazon Prime Video, toujours à 6,99 euros par mois.

Salto, le service de streaming français conçu pour offrir une alternative aux services de streaming américains, s’allie à un service de streaming américain. À l’occasion d’une conférence de presse dédiée à ses futures productions, Amazon annonce mardi 12 avril qu’il va commercialiser Salto sous la forme d’une « chaîne Amazon ». Le prix reste le même qu’aujourd’hui, soit 6,99 euros par mois.

Une fois abonnés, les utilisateurs d’Amazon Prime Video pourront accéder aux chaînes de TF1, France Télévisions et M6 directement dans l’application d’Amazon, avec un accès au direct et au replay anticipé (les programmes arrivent plus tôt sur Salto et Amazon qu’à la télé). L’application Salto devient en quelque sorte optionnelle.

Salto mise sur les abonnés Amazon

Officiellement, Salto compte 700 000 abonnés en France. Officieusement, il en aurait plutôt autour de 500 000. C’est plutôt encourageant, mais pas assez pour venir concurrencer les géants américains.

En ouvrant la porte à Amazon Prime Video, les responsables de Salto espèrent clairement booster son nombre d’abonnés. Ne pas avoir à télécharger une application supplémentaire pour accéder au replay des grandes chaînes en HD pourrait en motiver certains, surtout que certains programmes sont disponibles en avance sur Salto. Le service de streaming propose aussi un catalogue de films et de séries, dont Harry Potter.

Salto Prime Video
Sur Amazon Prime Video, on pourra ouvrir un espace Salto. // Source : Amazon

Le modèle choisi par Salto est similaire à celui d’Amazon Ligue 1, lui aussi proposé sous la forme d’une « Amazon Channel ». Les abonnés à Prime Video n’ont pas accès gratuitement à Salto mais sont incités à s’y abonner, pour débloquer du contenu supplémentaire dans l’application. On peut imaginer que des milliers de personnes se laisseront tenter pour accéder à du contenu de TF1, France TV ou M6 depuis Amazon Prime.

Interrogés par Le Figaro sur l’incohérence pour un service de streaming anti-américain de rejoindre un service de streaming américain, les responsables de Salto expliquent que leur vision est de privilégier « les contenus locaux » et qu’ils n’ont jamais eu « l’ambition de remplacer Netflix et consorts ». Nous ne serions pas étonnés de voir Salto s’allier à d’autres services, comme Apple qui propose lui aussi des chaînes dans son application TV.

Enfin, rappelons que si le projet de fusion entre TF1 et M6 voit le jour, France Television a d’ores et déjà annoncé qu’il quitterait le navire. Dans une configuration où Salto devient une sorte de fusion entre le replay de TF1 et M6, sa présence sur les gros services de SVOD se serait pas vraiment étonnante.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur