Blizzard Entertainment a officialisé l’arrivée d’une fonctionnalité inespérée dans World of Warcraft : l’opportunité de jouer des parties en compagnie de joueuses et de joueurs du camp adverse.

Cela fait maintenant plus de dix ans que vous avez prêté allégeance à la Horde quand votre meilleur ami, lui, a toujours préféré l’Alliance. Toutes ces années passées sur World of Warcraft ont peut-être fragilisé votre relation pourtant durable, tout simplement parce qu’il y a une scission liée au camp que vous adorez dans le MMORPG phare de Blizzard Entertainment. Les choses s’apprêtent à changer.

Dans un communiqué publié le 31 janvier, Blizzard Entertainment a annoncé travailler sur une fonctionnalité qui, sur le papier, est un changement de paradigme total pour World of Warcraft. Ainsi, il sera bientôt possible de partager des sessions avec des joueuses et des joueurs du camp adverse, pour terminer tous ensemble des donjons, des raids ou des matches en PvP (joueurs contre joueurs). L’entreprise vise la mise à jour 9.2.5 pour l’intégration de cette nouveauté qui risque de faire date.

World of Warcraft
World of Warcraft // Source : Blizzard Entertainment

« Les temps changent » 

Blizzard Entertainment est conscient qu’il s’agit d’une petite révolution dans l’histoire de World of Warcraft. « Il y a eu deux décennies de contenus basés sur le fait que les parties peuvent uniquement réunir des joueurs d’une seule et même faction », rappelle l’entreprise. Depuis le début, il faut choisir entre l’Alliance et la Horde, et s’en tenir à un camp — même si certains événements ont permis d’enterrer la hache de guerre.

Dans son message d’annonce qui ne manquera pas de faire grincer quelques dents (même si les retours de la part de la communauté sont plutôt positifs), Blizzard Entertainment est conscient qu’il s’agit d’un vrai retournement de veste. Lors de la BlizzCon 2019, la multinationale affirmait encore : « La séparation entre la Horde et l’Alliance est ce qui fait de Warcraft, Warcraft. » Aujourd’hui, Blizzard Entertainment entend encourager la coopération. En prime, cette évolution vient répondre à plusieurs problématiques, qu’elles soient liées aux préférences de chacun (pourquoi devrais-je choisir ce camp pour jouer à tout prix avec mes amis ?) ou à un problème de fréquentation (certains serveurs manquent de joueurs d’une même faction).

On pourra donc prochainement inviter des amis de l’autre camp pour participer à des activités, notamment via le BattleTag ou le nom réel. Ne seront pas concernés par ce changement : les guildes, bien sûr, mais aussi les donjons héroïques ou encore les escarmouches. Blizzard Entertainment estime que ces activités sont moins pertinentes pour l’expérience inter-faction. L’idée n’est pas non plus de tout mélanger n’importe comment et de réserver cette opportunité aux parties organisées. D’ailleurs, les leaders de groupes pourront toujours choisir de restreindre l’accès aux joueurs de l’autre faction. À noter enfin que certains raids doivent être remaniés en raison d’éléments scénaristiques articulés autour de la rivalité entre la Horde et l’Alliance (c’est le cas de la Bataille de Dazar’alor, l’Épreuve du croisé et la citadelle de la Couronne de Glace).