Blizzard Entertainment a promis de nombreux changements en raison de la plainte à propos de discriminations et de « harcèlement sexuel permanent ». L'entreprise s'attaque aussi à des blagues douteuses dans World of Warcraft.

Blizzard Entertainment se fait tout petit depuis qu’une plainte a été déposée à son encontre à propos de discriminations et de « harcèlement sexuel permanent ». Surveillée par l’État de Californie, l’entreprise a déjà promis de multiples changements, lesquels peuvent toucher ses effectifs (le départ de certains cadres nommés et/ou liés à ce type d’affaires) et ses propres productions. C’est par exemple le cas de World of Warcraft, qui a récemment reçu une mise à jour supprimant des blagues plus que douteuses, note Kotaku dans un article publié le 7 septembre.

Concrètement, deux Hauts-faits (‘Achievements’) rappelant Noël ont été renommés (en anglais) :

  • ‘My Sack is Gigantique’ devient ‘My Storage is Gigantique’ ;
  • ‘Bros. Before Ho Ho Ho’s’ devient ‘Holiday Bromance’.

Précisons que la version française de World of Warcraft est, par chance, épargnée par cet humour douteux, la traduction empêchant de jouer avec les mots ou de reprendre des expressions toutes faites. En Français, ces Hauts-faits s’appellent ‘Mon sac est gigantesque !’ et ‘Un Voile d’hiver en famille’. 

World of Warcraft // Source : Blizzard Entertainment

World of Warcraft prié de retirer ses blagues graveleuses

Ce qui cloche avec les intitulés originaux  est évident : ils nourrissent de près ou de loin cette culture toxique qui sévirait dans les bureaux. ‘My Sack is Gigantique’ fait référence aux testicules, sachant qu’on obtient ce Haut-fait en acceptant de porter le sac gigantesque d’un personnage prénommé… Haris Pilton.

De son côté, ‘Bros. Before Ho Ho Ho’s’ fait référence à l’expression ‘Bros before hoes’, littéralement ‘Les potes avant les p****’ — une expression sexiste entendue dans The Office et popularisée par le personnage Barney Stinson dans la série How I Met Your Mother. Pour valider ce Haut-fait, il est nécessaire de lancer du gui sur les « frères » de l’Alliance pendant la fête du Voile d’hiver.

Au regard de la situation dans laquelle est plongée Blizzard Entertainment, ce type de référence est particulièrement malvenu. C’est pourquoi l’entreprise part à la chasse de toutes ces mauvaises blagues qui pourraient nuire à son image déjà sérieusement écornée. Dans un communiqué publié le 27 juillet 2021, sitôt le scandale révélé, la team derrière World of Warcraft annonçait : «  Après avoir entendu les femmes courageuses qui ont partagé leurs expériences, nous nous engageons à prendre les mesures nécessaires pour offrir un environnement accueillant, sûr et inclusif pour nos équipes et les joueurs ». Parmi ces mesures, l’entreprise prévoit la suppression de «  références qui ne sont pas appropriées pour notre monde ». 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo