Dans la série Batwoman, Nick Creegan est le premier acteur noir à interpréter le Joker. Le personnage va affronter Ryan Wilder (interprétée par l’excellente Javicia Leslie).

La famille des acteurs ayant interprété le « Joker », le célèbre antagoniste de Batman, est de plus en plus grande. Après Jake Nicholson, Heath Ledger, Joachim Phoenix ou encore Jared Leto, c’est Nick Creegan qui arbore dorénavant le sourire du Joker. Cette fois-ci, ce n’est pas au cinéma, dans mais dans une série télévisée, face à une héroïne : Batwoman. Et pour la première fois, le Joker est une personne racisée.

En 2021 déjà, la série s’était distinguée en créant une toute nouvelle héroïne pour endosser le costume de la justicière Batwoman, alias Kate Kane. Après que Ruby Rose ait annoncé son départ de la série, la production n’a pas recasté le personnage, mais a fait appel à Javicia Leslie pour jouer Ryan Wilder. Ce personnage ne vient pas des comics. Il a été inventé de toute pièce.

Depuis l’arrivée de Ryan Wilder et de Javicia Leslie, Batwoman connaît un nouveau souffle — proche d’un reboot. La qualité de la série, l’originalité de son approche, n’en est que meilleure. Visiblement, la production a décidé de continuer sur cette voie en invitant à nouveau un personnage : Marquis Jet.

nick_joker_batwoman
Nick Creegan est le Joker de Batwoman. // Source : The CW

« Batman avait le Joker, et, Batwoman, tu m’as moi »

Marquis a un lien familial caché avec Ryan et, lorsque ces derniers font connaissance, Ryan ne tarde pas à apprendre que Marquis n’est pas tout à fait sain d’esprit. Dans son enfance, il a croisé la route du Joker « historique », lorsque ce dernier a détourné un bus scolaire. À cette occasion, le super-vilain a placé un appareil électronique sur son crâne, un « joy buzzer », provoquant des dommages cérébraux importants.

Bien qu’il ait survécu, sa mère l’affirme : depuis, il est différent, adoptant des comportements malsains, volontairement nocifs pour les autres, et y prenant un étrange plaisir. En bref, Marquis est froid et cruel depuis sa rencontre avec le Joker. Au point de devenir lui-même une nouvelle version du Joker :

« Je me suis toujours demandé pourquoi j’étais le gamin qui a été choisi dans ce bus ce jour-là. Deux douzaines d’enfants, alors pourquoi je suis celui qui a reçu le buzzer ? (…) Batman avait le Joker, et, Batwoman, tu m’as moi. »

Le premier Joker racisé de l’histoire

Ce nouveau Joker est interprété par un homme noir, Nick Creegan, ce qui en fait le premier Joker racisé de l’histoire. Cela intervient d’ailleurs quelques épisodes à peine après que la série ait révélé que Poison Ivy sera interprétée par Nicole Kang, la personne asio-américaine à prendre ce rôle. Quant à la star de la série, Jacivia Leslie, elle est également la première femme noire à interpréter Batwoman, une héroïne également lesbienne. La série se distingue en définitive par ses bons en avant en matière de représentation.

Du côté de Nick Creegan, interpréter ce rôle semble être plaisant. « C’est assez dingue, en fait », a confié à l’acteur à The Wrap. « J’ai beaucoup réfléchi ces dernières semaines, ces derniers mois, vous savez ? Cela reste toujours surréaliste pour moi. Cela a été une période folle pour moi. Vous voyez, l’accueil du nouveau Joker, le fait d’être la première personne de couleur à jouer ce rôle — les messages et l’amour que j’ai reçus ont été écrasants. C’est un voyage amusant. »

Il a confié s’être inspiré des différentes interprétations passées du Joker, mais en souhaitant y ajouter sa propre personnalité. Par exemple, son rire de super-vilain, typique de ce personnage, « est en réalité mon propre et véritable rire » en version « exagérée ». Quand l’intervieweur lui demande de résumer en quelques mots l’interprétation qu’il compte faire du Joker dans cette saison, Nick Creegan répond « total f—ing chaos ». Vous voilà prévenus.