GeForce Now va offrir un accès à Fortnite sur iOS, grâce au cloud gaming. À condition d’être client de l’offre.

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle pour les joueurs et les joueuses qui se languissent de voir Fortnite revenir sur iOS. La bonne, c’est que le jeu vidéo va pouvoir revenir prochainement sur l’iPhone et l’iPad. La mauvaise, c’est qu’il faudra passer par un service tiers pour retrouver l’univers d’Epic Games, le studio à l’origine du jeu phénomène.

Fortnite profite de GeForce Now pour se glisser sur iOS

C’est en effet grâce à Nvidia que Fortnite va retrouver l’environnement d’Apple sur mobile. Pour le coup, le célèbre fabricant de cartes graphiques va agir comme un véritable cheval de Troie, puisque l’entreprise américaine va mobiliser son service de jeu vidéo en streaming, qui propose de jouer à des jeux exécutés à distance contre un abonnement mensuel à la Spotify ou Deezer.

« À partir de la semaine prochaine, Fortnite sur GeForce Now sera lancé dans une bêta fermée à durée limitée pour les mobiles, le tout diffusé par le navigateur Web Safari sur iOS et l’application GeForce Now Android », lit-on dans une annonce qui est parue sur le blog de l’entreprise le 13 janvier 2022. La bêta est ouverte à l’inscription pour la clientèle GeForce Now en se rendant sur cette page.

Fortnite revient sur iOS, mais pas comme vous l’espériez
La page d’accueil du client GeForce Now, avec un accès à la bibliothèque personnelle ainsi qu’à tous les jeux. // Source : Nvidia

D’ordinaire, explique Nvidia, la ludothèque de GeForce New est davantage adaptée pour un jeu à la manette, lorsque l’on joue sur mobile. Cependant, le fabricant s’est associé à Epic Games pour mettre au point une version tactile de Fortnite, afin que le titre soit jouable sur mobile tout en étant diffusé en streaming — c’est le concept du cloud gaming, qui est en plein développement.

Le retour de Fortnite sur iOS par la petite porte est une brèche dans la décision prise par Apple d’exclure le jeu vidéo de son écosystème. Le studio s’est lancé dans une croisade contre le système de paiement intégré à iOS, qui est accusé de ponctionner déraisonnablement les entreprises qui s’en servent, en prélevant une commission plus ou moins élevée selon les circonstances.

L’escalade entre Apple et Epic Games a atteint un sommet à la mi-2020, quand le second a tenté de contourner le système de paiement du premier. En réaction, le jeu vidéo a été banni de l’App Store. Depuis, les deux entreprises se sont retrouvées surtout devant les tribunaux, sans parvenir à régler leurs différends. Le procès se poursuit toujours.