La dernière mise à jour de Pokemon Go débloque le compteur de FPS. En allant fouiller dans les paramètres de l’application, il est désormais possible d’activer une option permettant d’améliorer la fluidité de l’image. Voici comment faire.

Pokemon Go vient d’être mis à jour avec une fonctionnalité qui devrait encore un peu plus améliorer l’immersion. La dernière version du jeu en réalité augmentée permet d’augmenter la fréquence de rafraichissement de l’image pour une expérience plus fluide et une immersion plus réussie.

Concrètement, la « fréquence de rafraichissement native » permettra à l’application d’exploiter pleinement les capacités de votre téléphone pour afficher un plus grand nombre d’images par seconde. Résultat, les lancers de Pokeball sont moins saccadés et les animations plus élégantes. La fonctionnalité est disponible sur les téléphones iOS et Android.

Comment améliorer la fluidité sur Pokemon Go

Pour profiter de la fréquence de rafraichissement native de Pokemon Go, il suffit de suivre quelques étapes simples.

  • Assurez-vous que votre application est bien à jour (version 1.191.0 sur iOS et 0.225.0 sur Android)
  • Lancez l’app Pokemon Go
  • Cliquez sur l’icône de Pokeball en bas de l’écran
  • Cliquez sur Options en haut à droite
  • Descendez jusqu’à l’entrée Options avancées et cliquez dessus
  • Choisissez Fréquence de rafraichissement native

L’application devrait immédiatement prendre le changement de paramètres en compte et vous proposer une expérience plus fluide en sollicitant un peu plus les capacités de votre téléphone.

Comment améliorer la fluidité de jeu sur Pokemon Go

Comment augmenter le nombre de FPS sur Pokemon Go

Source : Capture d'écran Numerama

L’option ne semble pas changer grand-chose dans l’interface du jeu, qui reste assez lourde et lente, mais les moments de capture de Pokemon profitent d’une meilleure fluidité d’image. Cela se remarque notamment lors d’un lancer de Pokéball ou l’animation est plus réussie.

Attention à votre batterie

Les internautes sur iOS remarqueront sans doute une différence un peu plus prononcée que ceux sur Android. Sur iPhone, le jeu tournait jusqu’ici en 30 images par secondes, alors que certains mobiles Android pouvaient monter à 60 images secondes. L’option n’est pas pour autant réservée aux mobiles haut de gamme comme l‘iPhone 13 Pro avec son écran 120 Hz. La plupart des téléphones sur le marché peuvent en profiter.

Attention cela dit, certains téléphones auront parfois un peu de mal à soutenir une fréquence d’image élevée sur le long terme. Si vous remarquez de grosses différences dans le taux de rafraichissement de l’image, c’est peut-être que votre téléphone a du mal à suivre. Vérifiez donc que cela ne gâche pas vos sessions de jeu.

L’autre point auquel il faut faire attention, c’est la consommation énergétique de l’application. Pokemon Go n’est clairement pas connu pour être un jeu tendre sur la batterie de nos téléphones. Augmenter la fréquence de rafraichissement de l’image peut faire consommer encore un peu plus de batteries. Soyez donc attentif à ce point. Si vous ne voulez faire aucune concession, vous pouvez au besoin investir dans une batterie externe, notre guide propose quelques références.