Le succès actuel dans les salles de Demon Slayer : le train de l’infini prouve que les spectateurs français ont clairement faim d’animation japonaise. Voici un panel de ce que vous pourrez voir dans les prochains mois au cinéma.

Detective Conan – The Scarlet Bullet

Sorti depuis cette semaine dans plus de 150 salles françaises, The Scarlet Bullet est le 24ème film des enquêtes de Shinichi Kudô, le célèbre détective né en 1994 sous la plume de Gôshô Aoyama. En effet, Detective Conan est une franchise fleuve du shônen avec 99 tomes pour le manga (disponible chez Kana) et plus de 1000 épisodes pour sa série animée (disponible chez ADN). Dans ce nouveau film (le premier à sortir en salles chez nous), le détective enquête sur une série de kidnappings qui ont eu lieu durant l’inauguration d’un train à grande vitesse…

Josée, le tigre et les poissons

Prévu pour le 16 juin prochain, Josée, le tigre et les poissons est une adaptation d’une nouvelle écrite par Seiko Tanabe en 1985. L’histoire raconte l’amitié entre une jeune fille paraplégique depuis son plus jeune âge et un étudiant en biologie marine. Beaucoup de mystères pour ce long-métrage signé par le studio BONES (My Hero Academia) et réalisé par Kôtarô Tamura, ancien assistant de Mamoru Hosoda sur Les Enfants Loups, Ame & Yuki. À noter que le film fera l’ouverture du prochain Festival international du film d’animation d’Annecy qui aura lieu du 14 au 19 juin prochain.

Aya et la sorcière

Une production Ghibli, cela ne se manque pas en temps normal. Prévu pour le 14 juillet, il s’agit ici de leur premier long-métrage en images de synthèse. Mais ce téléfilm, destiné aux tout petits, est sans nul doute l’œuvre la moins intéressante du studio légendaire d’Hayao Miyazaki. Aya a toujours vécu dans un orphelinat. À l’âge de 10 ans, elle est adoptée par un étrange couple. Elle découvre alors qu’il s’agit de sorciers et que leur maison recèle de nombreux secrets.

Ride your Wave

Sorti depuis maintenant 2 ans au Japon (et diffusé au festival d’Annecy), le nouveau film de Masaaki Yuasa (Lou et l’Île aux sirènes) et Reiko Yoshida (Violet Evergarden) aura mis du temps avant d’arriver chez nous. Mais notre patience sera récompensée le 1er septembre prochain. Ride your Wave raconte l’histoire d’amour entre Minako, une passionnée de surf et Minato un pompier, jusqu’à ce que ce dernier disparaisse en mer… Alors qu’elle perd complètement goût à la vie, elle voit un jour réapparaître Minato sous la forme d’un esprit d’eau. La bande-annonce suffit déjà à faire monter les larmes.

Violet Evergarden – le film

À l’heure où vous lirez ses lignes, cette conclusion de la série Violet Evergarden n’aura déjà plus que quelques séances, car il s’agit d’une sortie événementielle. Il est fort probable que le film de Taichi Ishidate soit diffusé rapidement sur Netflix et — on l’espère — dans une future édition Blu-Ray 4K comme au Japon. Malgré 2 h 20 au compteur, ce film extrêmement réussi donne une fin mémorable à ce mélodrame flamboyant. Une œuvre qui réchauffe le cœur et dont la beauté visuelle nous rappelle que le studio Kyoto Animation est l’un des plus importants de l’industrie de l’animation japonaise. À voir absolument (après la série évidemment).

7 Jours

Prévu pour le 6 octobre prochain, 7 Days est une satire sociale tirée d’un roman d’Osamu Sôda. L’adaptation est signée par Ichirô Ôkouchi, créateur de Code Geass et récemment scénariste de l’excellent Sk8 the Infinity. Le film est réalisé par Yûta Murano (Kakushigoto) pour le studio Ajiado (Ascendance of a Bookworm). Afin de se rebeller contre l’autorité parentale, des lycéens s’enferment dans une usine désaffectée durant sept jours. La guerre est alors déclarée entre les adolescents et les adultes…

Belle

3 ans après Miraï, ma petite soeur, Mamoru Hosoda nous revient avec un nouveau long-métrage, toujours produit par studio Chizu. À l’instar de Summer Wars, l’histoire se déroule principalement dans un univers virtuel. Suzu est une jeune fille de 17 ans vivant avec son père dans un petit village. Mais dans « U », un monde virtuel au 5 milliards d’utilisateurs, elle est la célèbre chanteuse Belle… Dire que le film est attendu relève de l’euphémisme quand on regarde la carrière quasi parfaite du cinéaste japonais. Le trailer annonce déjà la couleur : on risque d’en prendre plein les yeux. Le film sort le 16 juillet au Japon et sûrement d’ici la fin de l’année en France.

My Hero Academia : World Heroes’ Mission

Ce troisième film de la célèbre franchise sortira le 6 août prochain au Japon. Il n’y a pas encore de date annoncée pour la France mais étant donné que les deux premiers opus ont bénéficié de séances spéciales, on peut s’attendre à une sortie cinéma. L’histoire n’est pas connue pour l’instant. Toutefois le trailer semble montrer que Midoriya va être accusé d’un crime qu’il n’a pas commis.

The Deer King

Récemment acquis par All the Anime, The Deer King, qui fait aussi partie de la sélection officielle du festival d’Annecy, sortira en septembre prochain au Japon. On espère qu’il arrivera peu de temps après en France. Œuvre très ambitieuse et attendue, The Deer King est tiré d’un roman de Nahoko Uehashi racontant la relation entre Van, un guerrier déchu, et une fillette qu’il décide d’élever alors qu’une épidémie décime le monde. On retrouve à la réalisation le célèbre chara designer et directeur de l’animation Masashi Ando (Your Name, Paranoia Agent) et le réalisateur Masayuki Miyaji (Xam’d : Lost Memories). Le long-métrage est produit par Production I.G comme la série Moribito de Kenji Kamiyama en 2007, qui était déjà une adaptation d’un roman de Nahoko Uehashi.

Evangelion : 3.0+1.0 Thrice Upon A Time

Sorti depuis mars dernier au Japon, l’ultime épisode de la relecture cinématographique de la série Evangelion cartonne avec plus de 80 millions de dollars de recette. C’est plus que l’opus précédent qui date déjà de 2012. Hideaki Anno semble avoir réussi son pari et nous offre enfin une conclusion satisfaisante à l’histoire commencée voici un quart de siècle. Le film n’a pas encore été acheté pour la France et on ne sait pas s’il aura droit à une sortie en salle. Ce n’était pas le cas des 3 premiers épisodes et il semblerait que Amazon soit sur le coup pour une diffusion exclusive sur sa plateforme de streaming Prime Video. Dommage car ce final mériterait amplement d’être découvert sur grand écran.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo