Vous pensiez vous ennuyer pendant la dernière soirée de 2020 ? Pas de panique. On vous conseille d'essayer Overcooked! All You Can Eat, un jeu aussi addictif que délicieux.

Avez-vous déjà ressenti le stress imposé par une cuisine à tenir ? Soit ce n’est pas votre métier, soit vous n’avez jamais joué à Overcooked !, brillant party game qui a eu droit à une compilation remasterisée sur PlayStation 5, Xbox Series S et Xbox Series X. Baptisée Overcooked ! All You Can Eat, elle repose sur une expérience idéale pour passer une soirée du Nouvel An sous le signe de la bonne humeur, seul ou à plusieurs — surtout à plusieurs.

Overcooked ! All You Can Eat réunit Overcooked ! et Overcooked ! 2, ainsi que toutes les extensions et quelques contenus inédits, pour plus de 200 niveaux à terminer. Le but du jeu est simple : vous voilà propulsé chef cuistot chargé de préparer des plats le plus vite possible, en combinant les bons ingrédients mis à disposition dans des environnements parfois chaotiques. C’est fun et… terriblement addictif.

Overcooked ! réunit tous les ingrédients pour une bonne soirée du Nouvel An

On ne conseillera pas de jouer seul à Overcooked ! All You Can Eat. Les développeurs ont clairement pensé leur jeu pour des sessions à plusieurs. En coopération, éventuellement en partageant le même canapé, le titre prend tout son sens. Il demande de l’organisation, de la solidarité, des prises d’initiative, de la communication, de la coordination… Les échecs deviennent autant d’excuses pour se disputer avec son partenaire, accouchant de situations absurdes. « Mais pourquoi t’as coupé la salade ? On a dit que c’était moi et que toi tu t’occupais de cuire les steaks ! » pourrait-on entendre, alors que les clients virtuels attendent impatiemment leur burger.

Par conséquent, on se prend très vite au jeu. Mieux, on se surprend à mettre en place des stratégies en fonction des recettes et de l’architecture des niveaux, afin de mieux gérer les tâches à accomplir (spoiler : vous n’échapperez pas à la vaisselle). Grâce à ses ingrédients bien mixés, Overcooked ! All You Can Eat s’avale sans faim, dans une ambiance colorée et bon enfant.

Convivial, inoffensif, stressant, addictif

Le premier Overcooked ! bénéficie d’un meilleur rendu visuel et plus détaillé (en 4K et 60 fps) grâce à cette compilation. En revanche, il n’hérite pas de la principale nouveauté introduite par le gameplay d’Overcooked ! 2 — à savoir la possibilité de lancer des ingrédients (à vos risques et périls). La prise en main reste accessible : se déplacer, couper, cuire et combiner. Plus vous serez de participants (jusqu’à quatre, en ligne comme en local), plus la sensation de chaos imminent, teintée de panique, sera palpable. Overcooked ! All You Can Eat célèbre la fameuse expression ‘plus on est de fous, plus on rit’. Attention à vos amitiés, qui pourront être fragilisées face aux défis posés. Cette petite mise en garde vaut aussi pour les couples.

Overcooked! Overcooked! All You Can Eat

Le studio Ghost Town Games a pensé Overcooked ! All You Can Eat comme un point d’entrée idéal pour (re)découvrir la saga culte pour beaucoup de joueuses et de joueurs. Outre le contenu très copieux, digne d’un repas familial qui dure jusqu’à la nausée, la compilation intègre des options d’accessibilité et diverses assistances. Il est par exemple possible de ralentir le rythme auquel il faut donner les plats ou encore de passer un niveau que l’on n’arriverait pas à terminer.

Convivial, inoffensif, stressant, addictif, plus malin que prévu, généreux… Overcooked ! All You Can Eat a des qualités plein la recette et c’est pourquoi nous le conseillons les yeux fermés pour une soirée du Nouvel An qui s’annonçait morne. On vous laisse, on a du riz sur le feu.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo