Après la SVOD et la télévision à la carte, Amazon lance en France un service de vidéo à la demande (VOD). De cette façon, il peut proposer des films à l'achat ou à la location très peu de temps après leur sortie au cinéma.

Amazon proposait déjà un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) en France, ainsi qu’un service d’abonnement à la carte à des chaînes de télévision (Prime Video Channels). Désormais, le géant du commerce électronique étend son offre de divertissement à la vidéo à la demande (VOD), de façon à permettre aux internautes de louer ou d’acheter des films à l’unité.

Amazon lance sa VOD en France

L’entreprise américaine a en effet ouvert officiellement les portes du Store Prime Video en France le 28 avril, auquel on peut accéder normalement avec son compte client Amazon. Il convient de noter que l’abonnement Prime n’a ici aucune incidence, puisque la location et l’achat de films ne sont pas couverts par ce forfait — sinon, il s’agirait de SVOD et non pas de VOD.

En ce qui concerne la tarification, les prix à la location varient selon nos constatations de 2,99 à 5,99 euros par film. Une fois loué, le long-métrage doit être vu dans une fenêtre de 30 jours. S’il a été lancé, il faut terminer la lecture dans un créneau de 48 heures après le début du visionnage. La haute définition est proposée par défaut, mais il est possible de louer chaque film en qualité standard.

Concernant l’achat définition, les tarifs observés vont en général de 11,99 à 16,99 euros. Ici aussi, le choix de la définition est réglé par défaut à élevé, mais il est possible de demander une qualité moindre, par exemple parce que vous souhaitez télécharger un fichier moins volumineux sur votre PC à cause d’une connexion Internet poussive. Cela peut diminuer le prix, mais ce n’est pas systématique.

L’achat ou la location des films se fait en un clic, si vous avez préalablement connecté votre compte à la plateforme. Une simplicité qui peut être traitresse : si vous cliquez par mégarde sur le mauvais bouton, vous pouvez vous retrouver avec un film sur les bras, alors que vous ne faisiez que consulter sa fiche. Cependant, Amazon propose heureusement une option qui permet d’annuler immédiatement une commande.

Amazon Prime Video Store achat
Un clic par erreur étant si vite arrivé, Amazon permet heureusement d’annuler une commande indésirable.

Des films sortis récemment au cinéma

En se positionnant sur le créneau de la VOD en France, Amazon peut ainsi se placer très en amont de la chronologie des médias, puisque la vidéo à la demande par abonnement est la toute première fenêtre de diffusion à s’ouvrir après la diffusion d’un film en salle. Celle-ci s’ouvre après quatre mois d’attente et concerne la vente et la location, que ce soit sur DVD, Blu-ray ou bien VOD.

C’est pour cela qu’on trouve des oeuvres très récentes, comme Jumanji : Next Level, Hors normes, J’accuse, Le prince oublié ou encore Sonic, qui sont sorties cette année ou bien à la toute fin de 2019. Il est à noter que, parmi ces exemples, certains films étaient encore à l’affiche au moment de la mise en place du confinement en France. Leur présence en VOD s’explique par l’intervention du CNC.

Ces films arriveront pour une partie d’entre eux dans l’offre de SVOD d’Amazon, qui est incluse dans l’abonnement Prime. Cependant, il faudra faire preuve d’une infinie patience : les règles actuelles de la chronologie des médias ne permettent pas aux plateformes de diffuser des films qui viennent d’être exploités au cinéma avant trois ans. Rendez-vous donc en 2023 pour les voir sur Amazon Prime Video.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo