Alors que le confinement a été prolongé jusqu’à la mi-mai, découvrez notre sélection de jeux de société sur tablette pour jouer en famille. Un excellent moyen pour passer le temps.

Les versions électroniques des jeux de société présentent des avantages indéniables face à leurs homologues physiques. Mise en place et rangement instantanés, prix plus abordables, automatisation d’actions rébarbatives (mélange des cartes, décompte des points), pas de place nécessaire pour jouer ou ranger les boites, etc. Seul leur manque l’aspect physique, tactile, le plaisir de manipuler les différents éléments du jeu, pions, cartes ou dés.

C’est encore plus flagrant en temps de confinement : une disponibilité immédiate, et des adversaires toujours prêts à jouer, que ce soit une intelligence artificielle, vos compagnons de confinement, ou en ligne, avec des amis ou des inconnus.

Bref, de quoi vous occuper de nombreuses heures, avec cette sélection d’adaptations sur tablette de jeux de société pour jouer en famille, et toutes en français. Suffisamment simples, mais intéressants, ils plairont autant aux enfants, qu’aux ados et aux parents.

Retrouvez nos autres guides :

Note : les jeux de la sélection ont été joués plusieurs fois sur un iPad (avec iPadOS le plus à jour).

Mysterium

Mysterium est un jeu coopératif asymétrique. L’un des joueurs est un fantôme, qui peut uniquement communiquer avec ses camarades par l’intermédiaire de cartes illustrées. Ces dernières leur serviront à déterminer l’assassin, le lieu et l’arme du crime. Comme au Cluedo, mais tous ensemble, contre le temps. Et sans le hasard omniprésent et insupportable du dé.

Mysterium
Mysterium

Le jeu physique amène avec lui une ambiance particulière, qu’on craignait de perdre dans une adaptation sur tablette. Il n’en est rien, même si on regrette tout de même de ne pas pouvoir manipuler les cartes à sa guise. On gagne en revanche un temps appréciable sur la mise en place du jeu, un point (très) pénible de la version boite.

Malgré la présence régulière de joueurs en ligne, l’ambiance même du jeu fait qu’il est plus agréable de jouer avec des personnes qu’on connait. En famille autour de la table, ou à distance avec des amis.

Potion Explosion

Potion Explosion reprend quelque peu le principe de Candy Crush. À son tour, on prend une bille, la gravité faisant tomber celle du dessus. Si celle du bas qu’elle entrechoque est de la même couleur, vous les récupérez également, et ainsi de suite par réaction en chaine.

Ces billes sont des ingrédients pour fabriquer des potions qui, une fois complétées, rapportent des points de victoire, mais aussi des pouvoirs spéciaux.

Potion Explosion
Potion Explosion

L’énorme distributeur à billes est un élément essentiel de la version physique du jeu. Bien évidemment, l’adaptation numérique perd de sa superbe de ce point de vue. Tout comme l’agréable sensation provoquée par la manipulation des billes, et leur son quand elles s’entrechoquent. Mais au-delà de cet aspect purement matériel, la version électronique garde tout son charme.

Le jeu est agréable, simple, fluide, idéal pour jouer en famille en se passant la tablette. Mais pas dénué de tactique. Seul point noir, le jeu en ligne souffre de l’absence d’adversaires.

Une extension en achat intégré permet d’ajouter un nouvel ingrédient, de nouvelles potions et des professeurs.

Take It Easy

Sorti en 1983, Take It Easy est un succès indéniable, vendu à plus d’un million d’exemplaires. Son principe est d’une simplicité enfantine : on reçoit au hasard une tuile hexagonale à chaque tour, à placer judicieusement sur son plateau personnel, pour marquer un maximum de points. Quand le plateau est plein, la partie est terminée.

Take It Easy
Take It Easy

Sa principale caractéristique est de se jouer en « duplicate » : tous les joueurs reçoivent exactement les mêmes tuiles, dans le même ordre, le but étant d’arriver à faire mieux que les autres. Ses règles très simples et ses parties d’une dizaine de minutes en font un jeu idéal à pratiquer en famille.

La version électronique permet de jouer seul, selon différents modes (classique, casse-tête, etc), ou de deux à quatre en local ou en ligne. Pour vos parties en ligne, préférez y jouer avec des amis possédants aussi le jeu plutôt que contre des inconnus : le jeu n’est, malheureusement, pas suffisamment répandu pour trouver facilement des adversaires.

Takenoko

Dans Takenoko, les joueurs sont en compétition pour obtenir le titre de jardinier impérial. Vous devez vous occuper de la bambouseraie, irriguer les parcelles, et surtout prendre soin du grand panda que l’empereur de Chine vient d’offrir à son homologue japonais. En particulier de son appétit vorace.

Un peu de stratégie, pas mal de hasard, et beaucoup d’opportunisme enrobent ce jeu familial aux parties rapides et aux tours dynamiques.

Takenoko

L’adaptation est très réussie, et si on perd les mignonnes petites figurines du panda et du jardinier du jeu physique, on gagne des petites animations amusantes.

Les adversaires en ligne sont rares, mais le jeu est parfaitement adapté à du jeu local ou à distance avec des amis. Une extension en achat intégré est disponible, ajoutant madame panda et ses bébés, et surtout un cran de plus dans la choupitude.

Ticket to Ride (Les Aventuriers du Rail)

Plus connu chez nous sous son titre français Les Aventuriers du Rail, le jeu a gardé son appellation anglaise pour cette adaptation sur tablette. Mais en dehors de ce détail, on y retrouve exactement le contenu de la version physique. Et surtout les mêmes sensations et le même plaisir de jeu.

Des règles simples, des tours de jeu rapides. La possibilité de jouer tout seul et jusqu’à cinq, que ce soit en local ou en ligne. Ce dernier mode est particulièrement agréable, le succès du jeu permettant de trouver des adversaires instantanément.

Ticket to Ride
Ticket to Ride (Les Aventuriers du Rail)

Toutes les cartes et extensions sorties en version physique sont disponibles en achats intégrés. De quoi largement vous occuper et faire le tour du monde sans bouger de chez vous.

Enfin, signalons l’existence de First Journey, une version spécialement conçue pour les plus jeunes, dès 6 ans (1,99 € sur Android, 2,29 € sur iOS). Des règles plus simples, des parties plus courtes, une carte simplifiée d’Europe ou des États-Unis, des graphismes et des personnages hauts en couleur, mais un principe général commun avec le reste de la gamme. Bref, tout est fait pour faciliter la prise en main des plus petits, sans dénaturer le jeu.

Les Aventuriers du Rail est rapidement devenu un classique des jeux de société modernes. Ticket to Ride semble suivre le même chemin sur tablette.

Tokaido

La route de Tokaido, longeant le littoral japonais pour relier Edo et de Kyoto, est ponctuée d’innombrables attractions. Temples, sources chaudes, spécialités culinaires, panoramas variés, relais de repos, etc.

Vous êtes un voyageur empruntant cette route, et comme précisé par l’adage, le voyage est plus important que la destination. À vous de gérer intelligemment votre pécule de départ pour visiter un maximum d’attractions, en prenant garde à ne pas vous faire devancer par vos adversaires.

Tokaido
Tokaido

L’adaptation numérique parvient à restituer l’ambiance du jeu physique. Tokaido propose une expérience zen et contemplative. La stratégie n’est pas absente, mais elle est légère, familiale, bon enfant. Les règles simples s’assimilent facilement grâce au tutoriel. On peut y jouer seul et jusqu’à cinq, en local ou en ligne.

Le jeu sur tablette profite en plus des magnifiques illustrations épurées, encore sublimées par des animations discrètes, mais bienvenues.

Partager sur les réseaux sociaux