Las de voir toujours la même chose sur YouTube ? Numerama vous propose cinq chaînes YouTube originales, ludiques et passionnantes. Et cette fois-ci, nous parlons de sciences, de Game of Thrones, et d'animaux.

YouTube est une vraie caverne d’Ali Baba, à tel point qu’il est difficile de s’y retrouver. De ce constat, nous avons pris la décision de publier chaque mois une sélection de cinq chaînes à suivre. Cette liste est bien sûr très subjective, puisqu’elle est le fruit de nos découvertes et de nos préférences.

Mais pas question de sélectionner tout et n’importe quoi.

Nous ne citons que les chaînes qui se démarquent tant sur le fond que sur la forme. De plus, il s’agit de proposer celles qui sont accessibles aux francophones : nous ne retenons donc que celles dans lesquelles les vidéastes s’expriment en français (ou, à défaut, celles où personne ne parle — c’est l’exception).

Mestre Thibaut

2019 est l’année de l’ultime saison de Game of Thrones. Les trois derniers épisodes de la huitième saison étant diffusés en mai, l’occasion était trop belle pour ne pas mettre en avant une chaîne dédiée à l’œuvre imaginée par l’Américain George R. R. Martin. C’est chose faite avec la chaîne de Thibaut, alias Mestre Thibault, qui s’évertue à présenter des pans méconnus de la saga.

Quelle est l’histoire de la Garde de Nuit ? Quelle est cette île de Torth d’où vient Brienne ? Qu’est-ce que la Main Ardente ? Que connaît-on de Pentos ? Voici quelques-unes des questions qu’aborde le mestre dans sa bibliothèque youtubienne. Et bien sûr, le vidéaste n’oublie pas de parler de la saison en cours, de ce qu’il en pense et de proposer sa lecture des évènements. Valar Dohaeris !

Hugo Lisoir

L’espace est décidément un sujet qui incite à prendre la parole : YouTube regorge de chaînes consacrées à l’espace. Celle de Hugo Lisoir ne fait pas exception. Gare toutefois à ne pas confondre les contenus, car le vidéaste parle aussi de Star Citizen, un jeu vidéo qui se passe… dans l’espace (certes, les contenus qui y sont consacrés sont moins fréquemment mis en ligne).

L’un des points forts de la chaîne est qu’elle est assez proche de l’actualité spatiale : elle a ainsi couvert rapidement la première photo reconstituée d’un trou noir, le démarrage des tests du vaisseau Starship, l’accident de la capsule Dragon Crew ou encore la détection d’un premier séisme martien. Les formats durent 10 à 20 minutes, ce qui permet de faire un premier tour du sujet en un temps réduit.

La Tronche en Biais

Avec La Tronche en Biais, Acermendax, Loki Jackal, Sisyphe et Vled Tepas (oui, ce sont des pseudonymes) s’emploient à exposer les biais cognitifs qui ont le défaut de tordre la réalité. « À l’heure des fake news, des bulles de filtre et de la massification de l’information, savoir distinguer le vrai du faux devient une vraie compétence de haut vol, et cela nécessite de la méthode », expliquent-ils.

Cette méthode, c’est celle de la science. Elle nourrit l’esprit critique et incite à la prudence face aux éléments qui sont avancés dans le débat public. Elle enseigne aussi l’humilité face à ses connaissances. Les formats de la chaîne sont nombreux et une large place est laissée aux débats. Peut-être connaissez-vous déjà La Tronche en Biais ? Elle s’était fait remarquer sur le mouvement antivax.

String Theory

Dans la langue de Shakespeare, la théorie des cordes — qui propose une unification de la mécanique quantique et de la relativité générale — se dit string theory. C’est ce nom qui a été choisi pour nommer une chaîne co-animée par plusieurs vidéastes spécialisés dans la science : ExperimentBoy, Florence Porcel, Sébastien Carassou, Dr Nozman, Castor Mother ou encore David Louapre.

Évidemment, les contributions fluctuent d’une personnalité à l’autre. Certaines ont cessé leur format depuis bien longtemps, tandis que d’autres, toujours vaillantes, continuent leur émission. Les espaces laissés vacants ont toutefois été comblé : de nouveaux visages sont apparus ! C’est la magie d’un tel projet collaboratif : le destin d’une chaîne ne repose pas sur les épaules d’un seul vidéaste.

Castor Mother

Lancée en 2015, la chaîne Castor Mother — dont le nom fait référence au Père Castor, car la vidéaste a elle aussi de nombreuses histoires à partager — est focalisée sur les animaux. Au départ, c’était sous l’angle de leur sexualité qu’ils étaient abordés. Mais au fil des ans et des vidéos, de nouveaux formats ont vu le jour pour parler du bestiaire médiéval, mais aussi de la perception des animaux au cours de l’histoire.

La chaîne compte aujourd’hui environ 70 vidéos. Vous n’apprendrez peut-être pas grand-chose (encore que !) en parcourant les vidéos dédiées à la licorne, au sphinx ou encore à la sirène, mais sans doute que la mandragore, l’amphisbène, ou le bonnacon vous surprendront. On trouve même la manticore et la tarasque. Certains de ces noms diront sans doute quelque chose aux rôlistes !

Sachez qu’en avril, nous vous avions suggéré de suivre les chaînes suivantes pour ne rien rater de leurs actualités : Le Ferrovipathe (trains), Blitz Stream (échecs), Chat Sceptique (scepticisme), FastGoodCuisine (cuisine) et Ursus Discurus (bricolage). Si aucune ne vous plaît, vous pouvez très bien consulter nos sélections pour les mois de février et mars. Sinon, il faudra attendre la prochaine édition !

Crédit photo de la une : Mother Castor

Partager sur les réseaux sociaux