La nouvelle saison de Game of Thrones démarre par un générique inédit. Décryptage

La diffusion de la saison 8 de Game of Thrones a débuté avec un premier épisode qui s’appuie sur un générique flambant neuf. Dès le début, on ne reconnaît plus rien et les changements sautent aux yeux. Pour les observatrices et observateurs les plus aguerris, ce format inédit est susceptible de livrer quelques indices sur ce qui pourrait arriver ces prochaines semaines dans la série.

À quel point les créateurs ont-ils modifié le générique de Game of Thrones ? Il est temps de déceler les modifications et d’en décrypter les significations. On le précise quand même : cet article contient des spoilers.

Ce qui a changé dans le générique de Game of Thrones

Le générique commence fort : on voit le Mur détruit par l’armée des Marcheurs Blancs, en route pour mettre Westeros à feu et à sang. Les premières secondes insistent d’ailleurs sur la chevauchée des méchants et ont aperçoit par exemple leur passage par le château de la Maison Omble, celui le plus proche du Mur.

Dans l’épisode, on ne voit pas le siège à proprement parler mais on devine qu’il a eu lieu au moment où Tormund, Beric et Eddison Tollett découvrent le massacre et la dépouille du jeune Ned Omble. Sur ce point, le générique montre donc un événement important que l’on ne verra jamais, au sein d’un lieu qui ne devrait plus être mentionné dans le futur. Astucieux.

Bye bye le Mur // Source : OCS

Les crédits reprennent ensuite la structure habituelle, à savoir le survol de lieux très importants, par lesquels passeront les personnages dans les épisodes. Il y a néanmoins une sacrée évolution : cette année, la caméra traverse les intérieurs des décors, dans le sillage de la salle d’audience de Winterfell (où Jon doit justifier son départ) et la crypte (où Jon apprend qu’il est un Targaryen). Ce recentrage souligne le rassemblement des forces avant la grande bataille qui s’annonce. D’ailleurs, le générique ne s’aventure plus que dans un seul lieu ensuite : Port-Réal. Une preuve qu’on ne devrait pas visiter grand chose dans la saison 8.

L’épisode 1 est la parfaite illustration de ce constat : les événements prennent place quasiment uniquement à Winterfell, avec un peu de Port-Réal entre deux séquences clés.

Aperçu d’un intérieur de Winterfell // Source : OCS

Le générique se termine sur un symbole de la série qui n’était encore jamais apparu auparavant : le trône de fer. On remarque l’emblème du lion, attribué à la famille Lannister qui règne toujours sur Westeros au début de la saison 8 (Cersei est la reine). Cet aperçu du trône rappelle qu’il s’agit bel et bien du principal enjeu des épisodes à venir, au-delà de l’invasion des Marcheurs Blancs. Et du principal enjeu tout court depuis le début de Game of Thrones, qui a vu se succéder les monarques en attendant celle ou celui qui est vraiment légitime (dernier en date : Aegon Targaryen… plus connu sous le nom de Jon Snow).

Wololo on voit le trône dans le générique // Source : OCS

On remarquera enfin les multiples références aux dragons, qui devraient avoir un rôle immense dans le déroulé de l’intrigue. Là un petit passage par les fondations de Port-Réal, où sont nichés les crânes de ceux qui sont tombés, ici des dragons gravés sur les indispensables anneaux du générique (sur le premier qui apparaît, on voit Viserion en train de détruire le Mur, ce qui constitue un rappel de la dernière scène de la saison 7). Vivement la suite.

Partager sur les réseaux sociaux