Les membres de la communauté Wikipédia ont choisi la plus belle photo de 2018. Il s'agit d'une composition montrant la formation d'une tornade.

Wikimedia Commons, c’est une médiathèque collaborative en ligne regroupant plus de 52 millions de fichiers librement réutilisables, qu’il s’agisse d’images, de sons ou de vidéos. C’est aussi le lieu d’évènements ponctuels : actions thématiques (pour valoriser l’outre-mer ou bien le patrimoine), défis mensuels et, forcément, concours pour désigner la plus belle contribution de l’année.

Tornade mise à l’honneur

Justement, on connaît désormais la photographie lauréate de 2018. Il s’agit d’une série de clichés prise par Jason Weingart en mai 2016. Elle montre la formation d’une tornade dans le Kansas, de l’apparition de l’entonnoir nuageux jusqu’à la formation complète du vortex touchant terre. L’image, retouchée, a été créée à partir de huit images prises en deux séquences, explique le photographe.

Cette photo a ainsi devancé les 56 autres propositions qui figuraient dans le dernier round de la compétition. Pas moins de 3 500 membres de la communauté ont pris part au vote. Il est à noter que l’intéressé a même capturé toute la séquence en vidéo. «  Je voulais être la première personne à utiliser la photographie par intervalles de temps pour documenter la tornadogénèse », a-t-il confié à la fondation Wikimedia.

Tornade
Le vainqueur. // Source : Jason Weingart

Un train, une bulle

Le podium est complété par David Gubler et Daniela Rapava.

Le premier a photographié un train de marchandises circulant au Chili, entre San Pédro et Ascotan, avec les Andes en toile de fond, alors qu’il se rendait en Bolivie. On voit le train solitaire traverser le désert d’Atacama. Pour le photographe, l’étendue du paysage et les associations de couleur entre le train, le ciel, la montagne et le désert ont certainement dû attirer l’attention des votants.

La seconde a capturé en gros plan une bulle de savon recouverte de glace. Le résultat fait penser à une boule de Noël. Elle rappelle aussi, selon la photographe, les mondes qui sont représentés au planétarium slovaque Rimavska Sobota. Pour cette photo-ci, la bulle a été composée d’eau, de détergent et de sucre et il a fallu sept minutes pour que le givre se dissipe et dévoile ces motifs.

Train Andes transport
La médaille d’argent. // Source : David Gubler
bulle savon glace gel
Et la médaille de bronze. // Source : Daniela Rapava

Le reste du classement comprend une scène d’extraction traditionnelle de soufre au complexe volcanique d’Ijen, le portrait d’une Éthiopienne, un chat jouant avec un lézard, un phoque traversant un plan d’eau, le détail d’un flocon de neige, le résultat d’une éclipse solaire totale, un tableau, une vue sur les cloîtres de la cathédrale de Gloucester et un caméléon en train de se nourrir.

L’ensemble des finalistes peut être consulté sur Wikimedia Commons. Et bien sûr, toutes ces photos sont librement diffusables sur le net, à condition de respecter chaque licence utilisée.

Partager sur les réseaux sociaux