Après deux ans d'absence, la série lyrique The OA est de retour pour une deuxième saison sur Netflix ce vendredi 22 mars 2019. Si vous avez tout oublié, voici les informations principales à savoir avant de commencer ce nouveau volet. Récap.

The OA est un ovni dans le paysage actuel des séries. La première saison a été mise en ligne le 16 décembre 2016 dans un quasi-secret par Netflix, et a connu un succès étonnant pour son degré d’étrangeté, sur la forme et sur le fond.

Avant d’entamer la saison 2, mise en ligne ce 22 mars 2019, voici quelques pistes pour vous remettre dans le bain.

Les huit premiers épisodes de cette première saison ont tous une longueur différente, pouvant aller de 30 à 60 minutes : c’est l’une des rares productions originales de Netflix à avoir profité pleinement de la liberté qu’offre la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD).

La série américaine a été inventée par Zal Batmanglij et Brit Marling (qui joue le personnage principal). Alors qu’il semblait que la saison 1 pouvait fonctionner comme une intrigue bouclée qui n’appelait pas de suite, Netflix a finalement offert un deuxième volet à cette production si unique, qui a mis deux ans et demi à voir le jour.

Le 1er novembre 2018, Brit Marling avait publié un message sur Instagram pour expliquer que ce projet prenait tant de temps car The OA ne fonctionne pas comme une série classique : « Nos chapitres varient en longueur, dans leur portée et même dans leur genre. C’est pour ça qu’à chaque étape il faut tout inventer, rien ne peut être imité. »

Instagram/Brit Marling

L’histoire

The OA est un conte onirique qui brouille constamment les pistes entre le passé et le présent et différentes réalités. Il n’y a pas vraiment de notion de vrai ou de faux : il convient de se laisser embarquer pour apprécier pleinement le voyage proposé par Zal Batmanglij et Brit Marling.

Les deux créateurs jouent notamment sur la forme : il pourrait s’agir d’un polar plutôt classique qui suit la réapparition d’une jeune femme, Prairie Johnson (Brit Marling), qui débarque chez ses parents adoptifs après avoir disparu pendant 7 ans. Alors qu’elle était aveugle, elle a désormais recouvré la vue.

La jeune femme refuse de dire à ses parents et à la police où elle était. Elle décide en revanche de rassembler une équipe de quatre lycéens et leur professeure pour les convaincre qu’ils sont la clé de la réussite d’une mission très importante. Elle leur raconte qu’elle était enfermée pendant toutes ces années par un scientifique fou, dans sa cave, avec quatre autres personnes. Le docteur leur aurait fait subir des expérience de mort imminente (NDE) pour les tester.

Jason Isaacs dans The OA

Prairie, qui se fait appeler « The OA », explique à ses nouveaux amis qu’ils doivent réaliser une danse spécifique pour… ouvrir un portail dans une autre dimension et sauver ses autres amis encore emprisonnés.

Les épisodes reposent sur un mélange entre ce présent, et ce que l’on nous présente comme le passé de The OA, enfermée avec les autres, dont un certain Homer, dont elle tombe amoureuse.

Les personnages

The OA tourne autour de deux groupes de personnages : ceux enfermés par Hap, que l’on voit chercher ensemble des mouvements de la fameuse danse, et ceux que Prairie réunit dans le « présent », qui doivent reproduire ces mouvements.

Dans le « présent » :

  • Prairie Johnson : dite The OA
  • Abel et Nancy Johnson : ses parents adoptifs
  • Betty Broderick-Allen, dite « BBA » (Phyllis Smith) : la professeure touchante qui est embarquée avec quatre de ses élèves dans l’histoire
  • Steve Winchell (Patrick Gibson) : le garçon que l’on voit le plus parmi le groupe, avec des allures de bad boy au cœur tendre
  • Alfonso Sosa, dit French (Brandon Perea) : French est un excellent élève qui doit prendre soin de sa famille car sa mère est alcoolique
  • Buck Vu (Ian Alexander) : Buck est un élève trans qui fait partie de la chorale du lycée
  • Jesse (Brendan Meyer) : Jesse est le plus effacé de tous. On apprend toutefois que sa mère s’est suicidée.
Phyllis Smith dans The OA

Dans le « passé » :

  • Hunter Aloysius Percy, dit « Hap » (Jason Isaacs) : le docteur dérangé qui aurait enfermé toutes ces personnes dans une cave
  • Homer (Emory Cohen) : le jeune homme dont Prairie est tombée amoureuse, qui aurait participé volontairement aux expériences du scientifique, contre de l’argent
  • Rachel (Sharon Van Etten ), Scott (Will Brill) et Renata (Paz Vega) : les trois autres personnes enfermées dans le sous-sol de la maison de Hap.

La fin de la saison 1

Les derniers épisodes de la première saison de The OA brouillent volontairement les pistes tout en s’enfonçant dans le surréel, laissant place à une expérience viscérale et poétique, à laquelle il est possible que de nombreux spectateurs n’aient pas accroché.

À la fin de la saison 1, la série prend une double tournure. La fameuse danse que les élèves et BBA ont apprise pendant plusieurs épisodes n’est pas utilisée pour ouvrir un portail, mais elle leur sert « simplement » à faire diversion lorsqu’un jeune garçon ouvre le feu avec des armes de guerre dans leur lycée. Tout cela n’avait-il servi qu’à empêcher un massacre dans une école ? Prairie savait-elle qu’il s’agissait de la seule manière de les convaincre de réaliser cette chorégraphie ?

La série va plus loin dans les dernières minutes de la première saison : on entrevoit la possibilité que The OA (qui signifierait « The Original Angel  ») aurait tout inventé. Alors que Prairie vient d’être touchée par une balle perdue au sein du lycée, French découvre dans la chambre de la jeune femme de nombreux livres qui laissent penser qu’elle a peut-être inventé toute l’histoire de son enlèvement. Mais de nombreux questionnements mystiques restent en suspens (comment savait-elle pour l’élève armé dans le lycée ? pourquoi n’est-elle plus aveugle ?).

La bande-annonce de la saison 2, elle, laisse penser qu’un portail a vraiment été ouvert à la suite de cette danse. « Je vous ai demandé de croire », dit Brit Marling dans le trailer, à ses amis, mais aussi aux spectateurs. À nous de croire à nouveau pour cette saison 2.

Patrick Gibson dans The OA

Vous voulez savoir si  votre série américaine préférée aura une saison supplémentaire ? Numerama a lancé Annulotron, un moteur de recherche clair, instinctif et facile à utiliser, spécialement dédié aux séries américaines. Essayez-le !

Votre série préférée a-t-elle été annulée ?

Tapez son nom dans l'Annulotron pour le savoir !

Partager sur les réseaux sociaux