Plusieurs rumeurs indiquent que Nintendo pourrait préparer une version « mini » de sa Switch cette année.

En début de semaine, le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, démentait les rumeurs voulant qu’une « Switch 2 » serait en préparation. Malgré cette déclaration, de nouveaux bruits de couloir indiquent qu’à défaut d’une version évoluée de la console, une mouture « mini » pourrait voir le jour. Selon un rapport Nikkei, le principal indice bousier de la bourse de Tōkyō, il est « envisageable qu’une version réduite de la console soit introduite cette année ».

À quand une partie de Mario Kart sur Switch Mini ? // Source : Pexels

En partant de là, les possibilités de changements sont nombreuses. L’idée de ce genre de modèle est de rendre une console plus accessible. C’est un exercice que connait bien Nintendo puisqu’il s’agit là du concept de la 2DS, qui possédait moins de capacités que la 3DS tout en étant moins cher. Dans le cas de la Switch, Ars Technica imagine d’abord la fin du support en plastique permettant de brancher la console à une télévision. Un appareil réduit implique aussi un écran plus petit et il serait plausible que les joy-cons ne soit plus détachables. En bref, la « Switch Mini » pourrait être une console uniquement portable.

Pourquoi proposer une « Switch Mini » ?

La Nintendo Switch est une console encore jeune qui a un grand succès. Selon le rapport du quatrième trimestre fiscal de la marque, elle se serait vendu à 9,41 millions d’exemplaires sur les trois derniers mois de l’année. Au total, elle cumule 32,27 millions de ventes, mais Nintendo en veut toujours plus. Une « Switch 2 » pourrait rendre obsolète la première version, ce qui n’arrangerait pas les affaires de Big N.

Une « Switch Mini » permettrait de toucher un public encore plus large. D’abord ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter l’originale et ceux, si les possibilités citées ci-dessus sont appliquées, qui veulent une simple console portable. La question du prix sera très importante, car une version réduite de l’appareil n’implique pas d’autre amélioration. Si la rumeur s’avère réelle, il faudra donc que Nintendo propose une offre suffisamment intéressante pour faire décoller ses ventes.

Crédit photo de la une : Nintendo

Partager sur les réseaux sociaux